Un acte discriminatoire

Les catholiques, les protestants et les juifs, pour ne nommer que ceux-ci, ont... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les catholiques, les protestants et les juifs, pour ne nommer que ceux-ci, ont leurs propres cimetières au Québec. Pourquoi les musulmans ne pourraient pas avoir le leur? Je ne vois aucune raison, sinon le contexte mondial actuel défavorable à tout ce qui peut se rapprocher de l'islam.

Le projet de cimetière musulman près de Québec aurait dû être pris en charge par les autorités provinciales compétentes et non laissé entre les mains du seul Conseil municipal de Saint-Apollinaire, cela me semble d'une évidence criante. La question dépasse grandement le cadre d'une petite municipalité et d'un référendum impliquant une cinquantaine de personnes! À nos hommes et femmes politiques de réparer diligemment le dégât et de contrer un acte discriminatoire.

Michel Lebel, Entrelacs

***

Vive le FEQ!

Je demeure à la croisée des chemins qu'empruntent les festivaliers qui prennent d'assaut les plaines d'Abraham. Québécois et touristes sont empressés de s'y rendre et, au retour, ils sont joyeux et exubérants. Des hordes de joyeux drilles et de fêtards disciplinés et respectueux de l'environnement, alors si différents des patriotards de la fête dite «nationale». Le cinquantième Festival d'été de Québec a fait la démonstration de notre savoir-faire et de notre savoir-vivre ensemble.

Gerry Pagé, Québec

***

Accepter la divergence

En réaction au texte de Jean-François Cliche «Auto contre vélo, round 438» paru le 15 juillet

Bonjour Monsieur Cliche,

J'ai lu toute la correspondance des deux derniers jours sur le sujet «cyclistes c. automobilistes» dans la chronique Opinion des lecteurs et c'est à votre réponse que je me rallie entièrement. Depuis quand sommes-nous obligés «d'acheter» l'opinion de quelqu'un d'autre? Ne sommes-nous pas assez matures pour être capables de lire ou d'écouter une opinion différente de la nôtre sans nous sentir menacés dans notre jugement? Poser la question, c'est y répondre, et je n'ai que des félicitations à vous faire. Le Soleil est et reste ma meilleure source d'information sans que ma capacité de jugement en soit affectée.

Bonne journée à vous!

Denise Gauthier, fidèle abonnée depuis des lunes

***

La peur de l'autre

La décision de quelques citoyens de Saint-Apollinaire de bloquer le projet de cimetière musulman piloté par le Centre culturel islamique de Québec m'interpelle grandement. Cela met en évidence la peur de l'autre, peur qui peut mener facilement vers le racisme. Je ne veux ni ne peux blâmer les 19 résidents qui ont voté contre l'implantation de ce cimetière dans leur municipalité, mais je trouve dangereuse cette manière de voir l'autre, celui qui vient d'ailleurs, qui porte des vêtements différents de nous et qui s'exprime parfois dans une langue qui nous est inconnue.

On parle d'un cimetière! Or, je ne peux concevoir que le fait d'implanter un cimetière dans un village représente un danger. La seule raison que je puisse imaginer est la peur de voir le village de Saint-Apollinaire envahi par des musulmans venant rendre visite à des êtres chers décédés. Le danger est grand de voir beaucoup de Québécois frôler le gouffre du racisme. Je crois que nous devons être aux aguets, car le vrai danger n'est pas d'implanter un cimetière dans un village du Québec, non : le vrai danger est de choisir la noirceur du racisme. 

Jean Chenay, Sherbrooke




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer