Le C. difficile, un tabou

Le Clostridium difficile demeure un ennemi de taille dans les... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Clostridium difficile demeure un ennemi de taille dans les hôpitaux. Cette bactérie, toujours présente, continue de faire trop de victimes chez les patients. Chaque année nous apporte un lot d'éclosions.

Bien sûr, les administrateurs atténueront son importance, on parlera à mots couverts d'une certaine bactérie presque incontrôlable. On ne veut surtout pas ébruiter la chose.

Trop souvent, les cadres supérieurs des hôpitaux développeront une certaine apathie envers le C. difficile, presque de l'indifférence.

Cette réalité est troublante, car après tout, les soins hospitaliers doivent soigner et apporter un réconfort, pas détruire une vie chargée d'espoir.

Michel Beaumont, Québec




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer