SIS à Québec: la volonté du maire Labeaume est un leurre

Quinze ans, 15 ans qu'on parle de la nécessité d'avoir un site d'injection... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quinze ans, 15 ans qu'on parle de la nécessité d'avoir un site d'injection supervisé (SIS) à Québec. «Il ne faut pas agir dans la précipitation», affirme la ministre Lucie Charlebois.

«Il n'y aura pas de projet tant qu'il n'y aura pas d'acceptabilité sociale. Il faudrait éviter autant que possible les rues commerçantes», clame le maire Régis Labeaume.

C'est ça. Multipliez les rencontres de comité, les consultations et les rapports, faites des courbettes devant les gens d'affaires, retardez le plus possible le jour de l'inauguration d'un SIS à Québec, pendant que des gens meurent dans leur coin, pendant que des gens se piquent avec du matériel souillé, pendant que des gens vivent avec le VIH/sida. Mais il ne faudrait surtout pas qu'un SIS nuise à l'image de notre belle ville. Il semble évident que non seulement le maire n'en veut pas d'un SIS dans sa ville, mais il semble également avoir une dent contre le directeur de Point de repères, Mario Gagnon. Et on connaît le tempérament du maire et sa détermination de mener de front un projet lorsqu'il en décide ainsi, on n'a qu'à penser à l'amphithéâtre et à la loi reconnaissant les municipalités comme des gouvernements de proximité.

Solidarité avec les personnes toxicomanes, avec Mario Gagnon et avec Point de repères, qui se battent depuis des années pour un projet qui est tout simplement rempli de bon sens.

Julie Bellavance, Québec

***

Chapeau à Céline... de Radio-Canada!

Non, il ne s'agit pas ici de la diva de Charlemagne. Je fais plutôt référence à l'autre Céline, la lectrice de nouvelles de Radio-Canada.

J'ai regardé le spectacle du 150e à la télévision en après-midi. Contrairement à Mitsou qui coanimait l'événement sur scène, Céline Galipeau parlait de Sophie Grégoire au lieu de Sophie Grégoire-Trudeau, lequel m'écorche les oreilles à chaque fois que je l'entends. 

Que Sophie Grégoire bafoue la victoire des Québécoises qui ont choisi l'égalité et n'ont plus à prendre le nom de leur époux en convolant, c'est une chose. 

Mais que les médias du Québec la suivent dans cette fantaisie et la nomment Grégoire-Trudeau en ignorant la loi québécoise, comme cela s'avère souvent le cas, c'est déplorable.

Mais rien ne me désole davantage que l'indifférence des femmes d'ici face à la prise de position de la première dame du pays.

Martine Lacroix, Montréal 

***

Le maire Labeaume écarte encore une fois les préoccupations des citoyens...

À nouveau, le maire Labeaume a rejeté du revers de la main les préoccupations de citoyens, cette fois, à l'égard de la forêt de Charlesbourg, comme c'est rapporté dans le Charlesbourg Express du 19 juin dernier et ce, en faveur du projet d'un promoteur immobilier.

Je serais curieuse de savoir quelles revendications citoyennes le maire est-il réellement prêt à écouter? Je n'en vois pas l'ombre d'une, surtout quand il s'agit d'aménagement du territoire. 

Ce n'est pas pour rien que celui-ci a demandé à ce que le droit au référendum soit retiré aux citoyens, présumant sans doute par là qu'il n'y aurait plus aucun citoyen susceptible de protester efficacement contre une décision de la Ville.

La situation est telle que l'on peut se demander si pour l'équipe Labeaume, le territoire de la Ville n'est pas d'abord et avant tout un territoire destiné à recevoir les projets de promoteurs avec lesquels l'équipe au pouvoir à Québec s'est entendue. 

La Ville de Québec est-elle une ville pour les promoteurs, peu importe ce qu'en pensent les citoyens concernés?

Nicole Moreau, Québec




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer