Amours, délices et orgues

Loin des fugues médiatiques et des impromptus journalistiques, le Concours... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Loin des fugues médiatiques et des impromptus journalistiques, le Concours d'Orgue de Québec en était à sa neuvième édition, alors que les quatre finalistes ont fait vibrer les puissants orgues de l'église des Saints-Martyrs-Canadiens, le jeudi 15 juin dernier.

Un jury de marque présidé par l'organiste français Thierry Escaich s'y était donné rendez-vous. 

Loin des bruits festivaliers et de la célébration des clameurs et autres décibels de l'heure, ce furent un lieu privilégié et un moment solennel pour une telle célébration de remarquables talents, de fougue et de passion que se partage une jeune élite surdouée qui contribue au maintien et au développement du patrimoine culturel historique de la noblesse des grandes orgues dont ce Concours de classe internationale cible la pérennité la plus rayonnante qui soit.

Gerry Pagé, Québec

***

Place au français en chanson

On a procédé dernièrement à l'annonce dans les médias du contenu des deux grands spectacles de notre fête nationale des Québécois qui se dérouleront à Québec et à Montréal. 

Et comme chaque année, on a insisté pour mentionner que la chanson québécoise d'expression française sera à l'honneur. 

On célébrera ni plus ni moins le français en chanson.

Un peu dommage que la valorisation de notre chanson québécoise ne se fasse réellement que lors de notre fête nationale. Force est de constater qu'à longueur d'année, notre chanson a grand-peine à se tailler une place de choix dans les radios dites commerciales ou la chanson anglophone prend toute la place, surtout aux heures de grande écoute. 

Mais si vous êtes un couche-tard, vous pouvez toujours entendre nos chanteurs et chanteuses francophones dans ces radios quand la majorité du monde est déjà couché.

Mais heureusement que la radio de Radio-Canada - et bon nombre de radios communautaires du Québec - sont là pour veiller au grain de notre chanson québécoise, et ce à toute heure du jour. Et qui plus est, on y entend du Félix ou du Vigneault, pas seulement le 24 juin...

Yvan Giguère, Saguenay




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer