Un remède à la rouille

Qu'on redonne au pont de Québec sa vocation première : le transport sur rail.... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Qu'on redonne au pont de Québec sa vocation première : le transport sur rail. CN et Via Rail ont déjà leur voie.

La chaussée actuelle pour automobiles pourrait céder sa place à deux voies ferrées d'un tramway moderne, avec gare intermodale à la tête du pont, intégrée à un édifice public; un terminus qui rappellerait celui du métro, à Longueuil.

Sur le pont actuel, l'espace non requis pour les deux voies du tramway serait alors affecté à des voies cyclables. Ainsi, le «premier lien» (pont de Québec), à débit d'automobiles fort limité, disparaît au profit d'un transport collectif plus efficace. Ce transport collectif sur rail et la voie cyclable élimineraient toute possibilité de vapeurs de calcium qui rongent depuis 50 ans la structure de notre célèbre pont qui aura ses cent ans en septembre prochain.

Les deux voies de circulation automobile pourraient se retrouver sur le 3e lien avec, non pas six voies, mais huit voies carrossables. Un projet farfelu pour certains, mais qui sauvegarderait sûrement ce célèbre ouvrage qui évoque au-delà de nos frontières et depuis si longtemps l'identité de notre grande région de la Capitale-Nationale, en plus de régler un des problèmes de transport entre les deux rives.

Gilles Côté, Lévis




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer