Le prix de l'inaction

Je sympathise avec tous les sinistrés qui vivent une situation pénible et... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Je sympathise avec tous les sinistrés qui vivent une situation pénible et déstabilisante à moyen terme.

Ce qui est le plus épouvantable, c'est le laxisme des politiciens qui pour des raisons bassement électoralistes ont laissé les élus municipaux et de plusieurs résidents de zones inondables agrandir ces zones et permettre le développement ou la reconstruction dans ces nouvelles limites.

Beaucoup de résidents sont aussi responsables de leurs malheurs par leur désir de vivre près de l'eau même lorsque les compagnies d'assurances refusent de les assurer ou chargent une prime élevée.

Si les élus de tous les paliers de gouvernements ne mettent pas leurs culottes dans ce dossier, il y aura d'autres dégâts et des pires au cours des prochaines années. Une loi n'empêchera pas les rivières de déborder, mais réduira les malheurs aux personnes et les dommages aux biens si les limites de ces zones sont repoussées. Chaque catastrophe cause son lot de malheurs et coûte des millions de dollars de fonds publics. Cet impact pourrait être réduit en agissant promptement et en pensant aux conséquences de l'inaction.

Yves St-Louis, Québec

***

Entraide et solidarité

Pendant le déluge du Saguenay de 1996, j'ai été touché de près par le même drame que vivent aujourd'hui des centaines de sinistrés des inondations du Québec. On n'a pas idée de la détresse que peuvent vivre des gens qui voient leurs maisons être complètement inondées par la crue des eaux et qui doivent finalement évacuer les lieux.

Les médias nous offrent des images quotidiennes des sinistrés, mais il faut être sur place près d'eux pour constater toute la mesure du drame humain. Quand on est confronté soi-même avec ce drame on constate que les mots entraide et solidarité n'ont pas de prix. Sans le secours de ses semblables, il serait impensable de se sortir du chaos.

Je voudrais donc ici rendre hommage à tous ceux et celles qui répondent présents auprès des sinistrés des inondations du Québec, qui apportent leur aide et leur soutien. C'est eux qui font toute la différence. Vingt ans après le déluge du Saguenay, je garde en mémoire des visages si chers, des mots de réconforts, des mains tendues et tous les gestes de soutien posés. Je souhaite aux sinistrés actuels le même élan de solidarité.

Yvan Giguère, Saguenay




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer