Débordements policiers

Les fuites et coups de théâtre de l'UPAC et de policiers à des moments... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les fuites et coups de théâtre de l'UPAC et de policiers à des moments stratégiques bien choisis deviennent un modus operandi: la veille d'une rentrée parlementaire, M. Couillard est interrogé au petit matin à la sortie de son appartement; Mme Normandeau est arrêtée un jour de dépôt de budget; le jour du dépôt d'une loi interdisant aux policiers le port de pantalons de clowns, le président de la fraternité des policiers porte des accusations d'intervention politique auprès du système judiciaire dans une affaire datant de 2012 qui ne relève même pas de sa juridiction.

Ces façons de procéder sont carrément politiques, alimentent inutilement un climat malsain et minent la confiance du public dans ses institutions. Tout le monde veut que la police fasse son travail et aboutisse à des résultats. Mais personne ne veut d'un État policier qui va même jusqu'à exiger que les journalistes dévoilent leurs sources.

Serge Parent, Québec

***

Niveler par le bas

Pour avoir travaillé 35 ans au MEQ, cette pratique de gonfler les notes est une plaie. On nivelle toujours plus vers le bas. Si comme moi vous aviez vu des tonnes de copies de l'examen de français écrit de secondaire 5, vous auriez été scandalisés de voir des copies totalement rouges de fautes , mais des résultats de 70 % et plus!! Du temps des religieux tous ces jeunes auraient eu ZÉRO! J'étais scandalisé de voir que mes parents avec une 4e année primaire savaient mieux écrire! 

Mon supérieur m'a dit qu'on devait corriger faiblement sinon le taux d'échec serait astronomique, ce qui causerait un immense problème pour l'organisation scolaire, avec trop de jeunes qui doubleraient. Et tout cela est la faute des «lologues» du ministère qui ont imposé aux bons profs des réformes totalement farfelues. Et hélas, tous les ministres se fient aveuglément à ces technocrates.

Je pose la question, que vaut vraiment un diplôme de secondaire 5 aujourd'hui? Ce n'est pas pour rien que sur le diplôme il est écrit ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport... car le ministère a perdu bien de son sérieux.

André Michaud, Québec




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer