Zéro pour l'Agence du revenu

Décidément, l'Agence du revenu du Canada (ARC) ne mérite pas de félicitations... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Décidément, l'Agence du revenu du Canada (ARC) ne mérite pas de félicitations pour la disponibilité des documents nécessaires aux rapports d'impôt 2016. Un mois avant l'échéance, ils étaient devenus introuvables dans les cinq bureaux de poste où je suis allé.

Dans un sixième bureau de poste, j'ai pu obtenir les formulaires, mais pas le guide d'impôt et on m'a dit partout que je n'en trouverais plus. À Service Canada, où on ne disposait plus des documents nécessaires, on m'a suggéré de communiquer directement avec l'ARC. Un préposé a pris bonne note de mes coordonnées et m'a assuré que je recevrais rapidement le guide d'impôt. Je ne sais pas si leurs bureaux sont à Bombay ou ailleurs, mais 15 jours après ma demande téléphonique formulée le 10 avril, je n'avais rien reçu! 

Heureusement, le député de Lévis, M. Blaney, a pu me dépanner en me fournissant un exemplaire des quelques documents qu'il s'était procurés. Ce serait pourtant si simple pour l'ARC d'adresser par la poste ces documents à ceux qui ont produit un rapport d'impôt papier l'année précédente. Mais c'est peut-être trop simple pour eux...

Michel Laflamme, Lévis

***

Une vision d'avenir à l'UL

L'Université Laval a choisi Sophie d'Amours comme première rectrice. Cette institution du haut savoir bénéficiera d'une vision contemporaine orientée vers l'avenir pour ses étudiants, ses professeurs, ses chercheurs et son personnel. On a besoin d'un leadership souple, un leadership participatif qui contribuera à développer un fort sentiment d'appartenance envers l'Université Laval et la région de Québec, ainsi qu'une notoriété qui va au-delà des frontières. Sophie D'Amours possède la personnalité et les compétences professionnelles pour cette importante mission. Bravo!

Gaston Déry, Québec

***

Merci Monsieur Drolet

Le 14 avril Jean-Guy Drolet nous a quitté, il avait 88 ans. Je l'ai bien connu dans le cadre de ses fonctions au centre récréatif Saint-François d'Assise. Il a fait beaucoup pour tous les jeunes de la paroisse, dont moi, et je tenais à l'en remercier. 

Jacques Labrecque, Sainte-Foy




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer