Abolir le Publisac

Avec des tonnes de circulaires qui se ramassent dans nos dépotoirs, après... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avec des tonnes de circulaires qui se ramassent dans nos dépotoirs, après s'être accumulés aux entrées des immeubles d'habitation, au pied des blocs de boîtes postales, il est plus que temps d'interdire la distribution de ces sacs par le porte-à-porte.

La grande majorité des gens n'utilisent plus les circulaires pour consulter les spéciaux des magasins, cela se fait sur Internet. Bon nombre de magasins les offrent à l'entrée. 

Pour les inconditionnels et les nostalgiques, que ces enveloppes de publicité soient accrochées aux blocs de boîtes postales, comme cela se fait dans les milieux ruraux. Car la récupération de ces tonnes de papier est en partie refilée aux contribuables dont je suis, et cela vient anéantir les efforts personnels investis dans la réduction de mon empreinte écologique en plus de le faire à mes frais. Que soient appliquées à l'égard du Publisac, les mêmes mesures que celles qui ont été appliquées aux sacs de plastique. 

Francine Lalande, Québec

***

Un référendum svp

En réaction au texte «SRB dans la tourmente: une occasion à saisir», paru le 14 avril 

Bravo M. Bourque, votre texte démontre, chiffres à l'appui, le ridicule du tracé Charest alors que le plus grand achalandage du transport en commun à Québec se retrouve sur l'axe René-Lévesque, comme le démontre le service actuel des métrobus 800 et 801. 

Pour justifier le tracé, on veut développer cette artère en habitations. Faudra-t-il alors démolir les bâtiments industriels et commerciaux pour démontrer la pertinence d'un SRB à cet endroit? Ce service ne doit-il pas d'abord satisfaire les besoins actuels plus qu'évidents sur l'axe René-Lévesque? Comment concevoir que les usagers de Lévis seront enclins à utiliser un service qui leur impose un détour inutile avant de se rendre sur la colline parlementaire? On continuera alors à utiliser l'auto et à engorger les ponts. Je ne suis pas un adepte de référendum; mais là, je crois que ça s'impose.

Montréal, Laval et Longueuil ont un service de Métro; nous on doit se contenter d'un SRB. Quelle fierté pour la capitale qui mériterait un tramway moderne, entièrement électrique!

Gilles Côté, Lévis




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer