Je ne vois plus ma femme

Je suis un père de famille de quatre enfants et ma conjointe est infirmière... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Je suis un père de famille de quatre enfants et ma conjointe est infirmière depuis 20 ans. Elle fait souvent des semaines de neuf jours consécutifs et malgré cet horaire de fou, on lui impose des heures supplémentaires. La restructuration du ministre Barrette oblige les infirmières à se déplacer pour compléter leur semaine de travail. Donc, je ne vois plus ma femme. Elle se fait souvent demander par ses patients «Dors-tu ici?».

Parfois, elle se rend au travail même malade car elle ne veut pas obliger une autre infirmière à se retrouver devant des heures supplémentaires obligatoires. Elle se sent coupable. Elle songe des fois à quitter sa profession en raison de l'augmentation de la surcharge de travail et parce qu'elle craint les risques d'erreurs médicales. Quant à moi, je vois que tout ceci ouvre la porte au privé. Mais si toutes les infirmières passionnées quittent leur métier, qui nous soignera lorsque nous serons malades? 

Guy Sénéchal, Rivière-du-Loup




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer