Obama c. Trump

Lors des rencontres du président Barack Obama (et sa femme Michèle) avec... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Lors des rencontres du président Barack Obama (et sa femme Michèle) avec diverses personnalités, on remarquera souvent qu'ils touchent physiquement ces dernières par une accolade, une main sur l'épaule ou par la taille. Cela démontre un certain humanisme.

Par opposition, on ne voit pas Donald Trump poser ces gestes sauf s'il s'agit de sa conjointe ou ses enfants. Le premier est très instruit, cultivé et particulièrement expérimenté en politique, ce qui ne semble pas être le cas du deuxième. Même constat en ce qui concerne la dextérité oratoire. M. Obama est aimé et apprécié dans la plupart des pays.

Or, M. Trump n'est pas très apprécié, voire détesté, dans plusieurs pays (dont le sien) où il suscite une certaine crainte par ses discours mensongers, vulgaires et haineux. M. Obama a été en mesure de consacrer toute sa vie à plein temps et ses talents au service des États-Unis; est-ce que M. Trump, au sommet d'une fortune immense pourra remplir ses fonctions à plein temps comme président alors que sa fortune est étalée dans plusieurs pays de la planète? Il est tout de même âgé de 70 ans! M. Obama est un pacifiste alors que M. Trump est un guerrier. Sans être prophète de malheur, ces réflexions donnent à s'interroger sur l'avenir de nos voisins du sud, du nôtre et du monde entier.

Maurice Bernard, Québec

***

Hommage aux candidats

Notre société est loin de faire l'effort pour reconnaître que des gens dans notre monde du Canada anglais tentent des rapprochements avec nous du Canada français. J'ai assisté au débat conservateur en français de 13 candidats à la chefferie qui, avec leur bonne volonté et courage, se sont présentés pour faire valoir leurs opinions individuellement. Il est vrai que plusieurs avaient des difficultés pour s'exprimer en français, mais qui sommes-nous pour les décrier sur la place publique? Comment voulez-vous qu'ils aient une bonne opinion de nous devant tout ce qui a été dit ou écrit aujourd'hui? Si je suis le seul à Québec pour reconnaître le courage de tous ceux qui étaient sur cette tribune hier, je veux leur dire bravo de la part des gens silencieux, et je les encourage dans leurs projets d'améliorer leur français afin de bâtir un parti et un Canada fort.

Gilles Déry, L'Ancienne-Lorette

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer