Québec-Paris, c'est fini!

C'est avec consternation que nous apprenons qu'Air Transat met discrètement fin... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est avec consternation que nous apprenons qu'Air Transat met discrètement fin à ses vols directs Québec-Paris, Paris-Québec.

Cette liaison était offerte depuis de nombreuses années de la mi-février à la fin d'octobre. Le transporteur proposera, à partir de mai 2017, un service de navette aérienne entre l'Aéroport Jean-Lesage et celui de Montréal-Trudeau. Les passagers bénéficieront certes de la nouvelle plateforme d'accueil d'Air Transat à l'aéroport de Montréal, mais ils devront surtout subir les nombreux inconvénients de cette nouvelle escale. Il faudra notamment changer d'appareil, faire suivre les bagages, composer avec la multiplication des mesures de sécurité. Le temps de déplacement sera allongé de plusieurs heures.

Cette décision est sans doute motivée par des raisons d'économie et de plus grande rentabilité. C'est néanmoins un camouflet aux usagers de la grande région de la capitale nationale, à ceux de l'Est-du-Québec et même aux touristes français. Cette initiative va de plus à l'encontre de la volonté et des efforts consentis par les représentants locaux et régionaux, les gens d'affaires et les voyageurs pour faire de l'aéroport de Québec un lieu vraiment international et intercontinental. La suppression de ces vols coupe court à la seule liaison «régulière» directe de Québec vers l'Europe. En souhaitant que le transporteur infirme sa décision le plus rapidement possible.

Simon Tremblay, La Cité-Limoilou

***

Pour un TGV

Améliorer réellement le transport par train entre la métropole et la capitale est une obligation pour l'avenir à court terme, pas un luxe! Les partenaires de ce projet doivent favoriser la mise en place d'un véritable train à grande vitesse (TGV); le lien ultrarapide entre Montréal et Québec (le siège du gouvernement) est essentiel pour consolider et développer à l'avenir nos rapports socioéconomiques en territoire québécois, mais aussi pour s'inscrire efficacement dans des échanges fructueux avec l'Ontario (de là, l'Ouest du Canada), les provinces maritimes, et les États américains du nord-est. Assez de tergiversations, entrons dans la modernité! 

Roger Paré, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer