Hypocrate et la paie

Si le philosophe et médecin Hypocrate vivait aujourd'hui, il aurait du reflux... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Si le philosophe et médecin Hypocrate vivait aujourd'hui, il aurait du reflux gastrique à constater un courant généralisé voulant que l'argent est plus qu'un moyen de se procurer des biens mais une «raison de vivre». Cette attitude n'épargne pas la gent médicale.

Or, la lecture du serment d'Hypocrate enseigne que le médecin fait tout pour le malade et que son propre bien passe ensuite... Or, lorsqu'on constate les hauts revenus des médecins, la perception populaire trouve la chose exagérée, même si une telle profession mérite d'être bien rémunérée. Il s'agit également de comparer les revenus d'autres professions équivalentes pour constater les écarts, même si certaines de celles-ci requièrent autant d'études, cela en général. 

Et ce qui perturbe la perception généralisée, c'est que ces salaires ont été négociés par un médecin spécialiste, devenu ministre de la Santé. Dans les milieux hospitaliers, on gère en fonction des budgets... et il n'est pas rare d'entendre le personnel subalterne invoquer les hauts salaires des médecins comme cause du manque de fonds, alors qu'on coupe sur moult petits besoins essentiels. 

Maurice Bernard, Québec

***

Bravo, M. Coderre!

Vous vous tenez debout! La grande majorité des Québécois et des Canadiens vous soutiendront dans votre lutte contre le projet d'oléoduc Énergie Est. Nous comptons sur votre leadership pour mobiliser et regrouper les forces municipales, les groupes environnementaux et les communautés autochtones afin de faire valoir que ce projet n'a pas l'acceptabilité sociale requise, parce qu'il va à l'encontre de la transition énergétique dans laquelle se sont engagés le Québec et le Canada. Nous comptons que démocratiquement, ensemble avec vos partenaires, vous documenterez solidement la cause, si vous deviez aller devant les tribunaux. Les droits des peuples autochtones et de tous les autres citoyens du Québec et des autres provinces doivent être respectés.

Une chance qu'on vous a; les premiers ministres du Québec et du Canada parlent des deux côtés de la bouche. En Europe, ils sont écologiques à plein; mais dès qu'ils sont de retour au bercail, ils ont déjà oublié leur engagement pris sur le plan international. C'est comme si le provincial et le national ne faisaient plus partie de l'international. Ils sont guidés par l'intérêt de leurs partis plutôt que par le véritable intérêt des citoyens et de leur territoire. C'est pourquoi ils ne cessent de patiner. Ils ignorent la vérité en ce qui regarde la pollution sur leur propre territoire, le seul qu'ils puissent contrôler; ils préfèrent continuer de tenter de nous endormir avec la sacro-sainte économie à courte vue en faveur du petit nombre seulement. Bravo encore, M. Coderre, et continuez de nous protéger; les énergies propres ne manquent pas de potentiel : pourquoi s'acharner à exploiter les énergies pétrolières les plus polluantes du siècle passé?

Bernard Dupont, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer