Un nouveau pont ne réglera absolument rien

Ma femme et moi-même sommes allés rencontrer des amis dans un resto au... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ma femme et moi-même sommes allés rencontrer des amis dans un resto au centre-ville de Québec il y a environ deux semaines.

Pour faire notre part pour le trafic et pour l'environnement, nous avons décidé de prendre le bus. Pour y arriver, nous devions prendre le STL et le RTC.

Nous pensions que nous pourrions avoir un transfert, mais non... pas de transfert.

En fin de compte, ça nous a coûté 26 $ pour prendre le bus aller-retour. La prochaine fois, nous allons prendre notre voiture.

Je ne comprends pas que le STL et le RTC ne se parlent pas pour accepter le transfert de l'autre transporteur. Les deux auraient tout à y gagner. Il y aurait peut-être plus de gens pour remplir les bus qui sont pour la plupart à moitié vides.

Ce transfert pourrait aussi être bon sur les bateaux de la traverse de Lévis-Québec. Tout le monde y serait gagnant. Peut-être que nous prendrions le bus et le bateau plus souvent en couple si ça nous coûtait 13 $ à la place du 26 $ que ça nous a coûté la dernière fois.

J'ai écrit sur le sujet aux deux systèmes de transport. Le STL m'a répondu en me disant que je pouvais acheter un livret de coupons qui me serait moins dispendieux. Le RTC n'a jamais répondu. Même si le STL a donné un retour à mon courriel, ils n'ont pas répondu à ma question.

Pendant ce temps, nous avons des problèmes majeurs en circulation et ils veulent un nouveau pont qui coûtera plusieurs milliards. Un nouveau pont ne réglera absolument rien. Ce qu'il faut, c'est de faire sortir les gens de leur voiture. Un système de train rapide dans la région serait une bonne solution. Il va falloir que tout ce beau monde se parle pour faire évoluer le Québec en avant à la place de faire du surplace.

Guy Roussel, Lévis

***

Uber: le gouvernement se moque de la population

Le gouvernement libéral continue de se moquer de la population. Nous avions complété la procédure pour contester, auprès de la Commission des transports, l'attribution du permis à Uber conformément aux procédures en vigueur. Vendredi dernier, coup de théâtre, on nous annonce qu'Uber se désiste de sa demande. Pendant ce temps, le gouvernement ne nous rembourse qu'une partie des frais que nous avions engagé dans cette démarche. Puis, peu après, nous apprenons qu'un permis d'intermédiaire leur a été attribué, et ce, sans possibilité de contestation. C'est ça la démocratie selon le gouvernement Couillard.

Pierre Martel, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer