Salaire minimum à 15 $... oui et non

Bien entendu, je souhaite que chacun ait accès à des ressources suffisantes... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Bien entendu, je souhaite que chacun ait accès à des ressources suffisantes pour s'assurer une qualité de vie décente. Comment définir «suffisantes» et «décentes», on pourrait déjà là faire tout un débat! Est-ce que de hausser le salaire minimum à 15 $ l'heure est la solution?

J'émets un doute en me disant que si le salaire minimum est ainsi haussé, les entreprises devront puiser à même leurs profits pour le financer. Et, comme nous évoluons économiquement sur le principe de la croissance, il faudra que les revenus croissent pour que les bénéfices croissent nonobstant la masse salariale! On peut donc prévoir une augmentation des prix des produits et des services! Donc, en fin de compte, ce salaire minimum augmenté a peu de chance d'améliorer réellement la qualité de vie des travailleurs!

Et si on voyait ça autrement? Explorons un peu... un revenu minimum garanti par le filet social que l'impôt nous permet de constituer? Une charte de répartition des revenus des entreprises dans les différents postes de dépenses (salaires à tous les niveaux, immobilisations, impôt et autres frais)... Et je suis certaine que nous avons toute la créativité nécessaire pour imaginer des solutions novatrices et durables! Bien sûr, chaque mesure aura ses détracteurs, c'est pourquoi ça prend une vision claire de la société que nous souhaitons, soutenue par une intention et un sens partagés.

Jacinthe Fortier, Québec

***

Créer un boni

Le salaire minimum à 15 $ l'heure est irréaliste. Cela entraînerait une «hyper-robotisation» de certains services, une explosion de la croissance du chômage, un accroissement du décrochage scolaire.

Le gouvernement du Québec devrait accrocher un boni au salaire minimum, indépendant de la paie des employeurs. Cette politique encouragerait les travailleurs au bas de l'échelle et leur assurerait un petit pécule qui rendrait leur qualité de vie plus décente. Ces quelques dizaines de dollars par semaine par bas salarié pour plus de justice sociale ne seraient pas faciles à trouver. Comment financer le tout? Voilà le défi, voilà la question.

Gaétan Duval, Québec

***

Trump, ennemi de la démocratie

Si Trump gagne les élections, tout ira, semble-t-il... Si Clinton gagne, les élections auront été «arrangées».

C'est une position triste et non respectueuse de Trump qui remet carrément en question les règles démocratiques d'une élection.

Un jour noir pour les États-Unis.

Réjean Thériault, Cap-Santé

Partager

À lire aussi

  • «Tout augmente, sauf nos salaires»

    Société

    «Tout augmente, sauf nos salaires»

    Les tenants d'un salaire minimum à 15 $ de l'heure maintiennent le cap malgré le refus du gouvernement de consentir cette crue importante. »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer