Dans la boule de cristal de Sol

Alors que plusieurs analystes de la scène politique québécoise voient d'un bon... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors que plusieurs analystes de la scène politique québécoise voient d'un bon oeil le report du processus d'accession du Québec à son indépendance en 2022, comme proposé par le nouveau chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, le chef d'Option nationale, Sol Zanetti, prévoit un gouvernement caquiste minoritaire en 2018.

En effet, selon l'argumentaire de M. Zanetti, le fait que JFL veuille soutirer l'épouvantail référendaire que brandit Philippe Couillard et ainsi remettre le PQ «sur le chemin des victoires» va se retourner contre lui en favorisant plutôt une montée de la Coalition avenir Québec (CAQ) de François Legault. Une assertion qui, à mon sens, étant donné le virage «nationaliste» de la CAQ depuis plusieurs mois, mérite considération dans le contexte où le PQ se doit de s'en distinguer en mettant de l'avant son projet d'indépendance.

Si on ajoute à ces observations le fait que Jean-François Lisée se doit de rallier «toutes» les forces souverainistes à son projet de report d'un référendum dans un deuxième mandat d'un gouvernement du PQ, vous avez tous les ingrédients pour donner un certain crédit à la boule de cristal de Sol Zanetti... Enfin, l'avenir nous donnera l'heure juste!

Henri Marineau

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer