Des substances chimiques partout

Les nouvelles nous informent qu'il existe de petites traces de résidus de... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les nouvelles nous informent qu'il existe de petites traces de résidus de pesticides sur la moitié des fruits et légumes frais dans les épiceries au Québec.

De fait, avant de manger plusieurs de ces fruits et légumes, on les lave et enlève la couche extérieure (ex: oranges, bananes, patates et carottes). De plus, on se fait dire sans cesse qu'on n'en mange pas assez chaque jour.

Entre-temps, on se lève le matin et se dirige vers la douche. On y met des substances chimiques sur la tête (shampoing) et sur le corps (savon). Ensuite, on met des substances chimiques sur la peau (crèmes/maquillage) et dans la bouche (pâte à dents). Les vêtements qu'on enfilera sur la peau contiendront des résidus de substances chimiques (savon). Dans notre journée, on lavera encore nos mains; on brossera encore nos dents; et on mettra d'autres crèmes sur la peau.

Au bout du compte, les petites traces de pesticides devraient-elles vraiment nous inquiéter au point où on se tourne vers les aliments biologiques sur lesquels les scientifiques peuvent également découvrir de petites traces de pesticides biologiques?

Gale West, professeure en sciences de la consommation à l'Université Laval

***

Aire de repos nauséabonde

Lors de mon dernier périple en Gaspésie, à l'aire de repos de Trois-Pistoles, maudissant l'âge, je priais le Seigneur de m'accorder quelques minutes de répit pour me soulager. Une aire de repos m'offrirait comme à bien d'autres l'apaisement recherché. 

Touristes allemands, américains et québécois, de faire la file vers une bâtisse petite et croupissante aux couleurs de la terre, comme prête à nous enterrer. Et là, de découvrir les plus sordides chiottes du monde civilisé, combinant un rafistolage et une odeur dans la malpropreté du lieu. Indigne! Un seul urinoir séparé de la chasse d'eau par un savant panneau quelconque peint en blanc fait de ripe pressée. 

Dans l'accueil, un petit lavabo et une note: eau interdite de consommation. 

Que dire? Après 40 ans, nos savants politiciens sont incapables de nous offrir, encore aujourd'hui, des aires de repos dignes de notre civilisation. La marque d'un peuple se mesure non seulement dans les grandes réalisations, mais dans l'importance qu'elle accorde au bien-être de ces concitoyens. Ce gouvernement devrait peut-être commencer par s'intéresser à ses chiottes.

Pierre Mercier, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer