M. Chevrette aide Uber

Le front commun mis sur pied par l'industrie du taxi, visiblement gonflé à bloc... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le front commun mis sur pied par l'industrie du taxi, visiblement gonflé à bloc dans un climat de haute tension, envisage d'utiliser des moyens de pression envers la population, par ricochet le gouvernement Couillard.

Sans préciser la nature des actions, Guy Chevrette, le nouveau prince de l'attentisme, promet une lutte sans merci afin de combattre l'illégalité de l'entente conclue entre le gouvernement et le service Uber. L'histoire ne dit pas si les moyens de pression préconisés par l'industrie du taxi seront légaux.

D'un autre côté, si l'industrie du taxi, de manière antinomique, se met l'opinion publique à dos, cela leur nuira grandement au point de se faire détester par la population et celle-ci optera, sans ambages, davantage pour Uber à travers une nouvelle économie de partage. La marge de manoeuvre des propriétaires de taxi est aussi mince qu'une croûte de tarte. Au fond, en métaphore, ils n'ont de choix que le fouet ou un coup de bâton! M. Chevrette, malgré sa grogne, aide Uber.

Michel Beaumont, Québec

***

Tarifs exagérés

Ça prenait un accident malheureux sur le boulevard Laurier devant le Centre hospitalier de l'Université Laval (CHUL) pour que les gens dénoncent les coûts élevés des stationnements des hôpitaux. Le ministre Barrette répond que les tarifs des stationnements sont une responsabilité des hôpitaux et les profits des stationnements doivent être réinvestis dans les services aux patients. Comment on contrôle ça, M. Barrette? Tout le monde sait que le ministre veut avoir le contrôle de tout le réseau de la santé. Il a mis au pas les médecins et s'est même donné le pouvoir de nommer les responsables des budgets, des politiques et de la planification. Certains stationnements sont gérés par la fondation de l'hôpital. Est-ce qu'on aurait le droit de déclarer nos frais à l'impôt en dons à une fondation ou en frais médicaux?

Jocelyn Boily, Québec

***

Des discussions nécessaires

La Ville de Québec devrait reprendre le plus rapidement possible les discussions avec les propriétaires des centres commerciaux Laurier Québec, Place de la Cité et Place Ste-Foy pour la répartition du coût de construction de deux tunnels ou deux passerelles pour relier les trois centres commerciaux séparés par les rues Jean-de-Quen et Bernardin-Morin. Ce projet permettrait d'assurer une plus grande fluidité sur ces deux artères et de protéger les citoyens des éléments de la nature. Jusqu'ici, les discussions n'ont jamais abouti.

André Delage, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer