Amphithéâtre: le piège de l'auto

Je trouve injuste que les taxis servent de boucs émissaires pour les problèmes... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Je trouve injuste que les taxis servent de boucs émissaires pour les problèmes de transports à la suite de gros spectacles présentés au Centre Vidéotron. Le problème de base vient du fait que cette immense salle de spectacle ne bénéficie d'aucun service de transport en commun à sa mesure. Que l'on parle de taxis, d'Uber ou de Téo Taxi, cela revient au même : on fonctionne avec des autos. C'est là un moyen de transport totalement inadapté à cette situation.

C'est aussi là que l'on voit que la question des transports liée au Centre Vidéotron n'a pas été pensée au-delà de l'auto. Ce qui n'a rien d'étonnant de la part d'une administration municipale dont le seul «grand fait d'armes» dans ce domaine est l'ouverture de la côte Gilmour à l'année.

En première page du Plan de mobilité durable dévoilé en 2011 on trouve la citation suivante de Régis Labeaume : «L'heure est venue de faire des choix stratégiques pour faire autrement. Ensemble nous y arriverons. J'en suis convaincu.» 

Il faut croire que comme pour bien d'autres sujets, M. Labeaume a depuis changé d'idée. 

Eric Alvarez, Québec

***

Nadeau-Dubois inspirant

J'ai écouté avec intérêt l'entrevue que Gabriel Nadeau-Dubois a accordée sur les ondes d'ICI Radio-

Canada Première mardi. Fidèle à lui-même, fidèle à ses convictions, ce jeune homme très intelligent, très bon communicateur fait une lecture honnête et réaliste de ce que vit notre société; il mérite d'être écouté parce que son propos est positif, constructif, réaliste et porteur d'espoir. Il ne condamne pas, mais, avec une sagesse certaine, il propose des solutions pour un monde meilleur. 

Je ne veux ni ne peux énumérer les éléments nombreux de son discours qui sont le fruit d'une réflexion nourrie par ses recherches et sa capacité d'analyse, mais ce que j'en retiens, c'est son optimisme malgré ses craintes légitimes quant à l'avenir; il propose des pistes de réflexion qui surprennent, dérangent mais invitent à l'engagement concret de notre société. Il est déjà un leader reconnu, un réformiste engagé, un visionnaire; le monde politique principalement aurait intérêt à s'inspirer de sa réflexion. Il nous amène sur le chemin du progrès social de manière honnête et réfléchie; il est oxygène et lumière pour la démocratie québécoise et mérite notre respect et notre écoute.

André Drapeau, Saint-Roch-des-Aulnaies

***

La facture

Une facture de 6632 $ pour documenter une conférence internationale sur le futur de la planète, c'est des peanuts. Confier la tâche aux fonctionnaires aurait coûté plus cher avec une facture d'amateurs. Prétendre qu'un cellulaire peut faire la chose, c'est indûment grandir un appareil de poche, c'est grossièrement rabaisser le travail du photographe professionnel. Le petit capteur de l'opposition manque piteusement de pixels.

Pascal Barrette, Ottawa

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer