Le charme de Penny Oleksiak

La performance sensationnelle de la nouvelle vedette de 16 ans, Penny Oleksiak,... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La performance sensationnelle de la nouvelle vedette de 16 ans, Penny Oleksiak, à Rio nous donne une excellente raison de nous réjouir.

Tout a été dit concernant ses qualités de nageuse, on a cependant moins entendu parler de son attitude remarquable. J'ai vu toutes les entrevues qu'elle a données sur le vif, en sortant de la piscine. Elle sourit, prenant visiblement beaucoup de plaisir à être là. Elle mentionne toujours des personnes ayant contribué à son succès. Pas une trace d'arrogance ou d'ego démesuré. Elle a les deux pieds bien sur terre.

Cette attitude n'est pas quelque chose d'appris pour faire plaisir aux médias. C'est une chose qui s'apprend par son entourage, quelque chose qui vient de sa famille. Ce serait trop facile d'attribuer cette attitude à son âge. Elle affiche plusieurs traits qui définissent les Canadiens. Je ne peux m'empêcher de penser que nous sommes chanceux d'être nés et de vivre ici. À l'approche de notre 150e anniversaire, notre pays a trouvé un nouveau symbole pour remplacer la gendarmerie royale!

Pierre Gagnon, Québec

***

Cruels divertissements

Dans tous les festivals où les animaux servent de faire-valoir aux «courageux» compétiteurs, leur souffrance ne vise qu'à exciter la foule de badauds et faire sonner les caisses enregistreuses. Les faux taureaux et chevaux «sauvages» qu'on maltraite publiquement, les petits veaux que l'on bouscule, étrangle et ligote avec rudesse, voilà ce qu'on fait, dans ces «festivals», du respect normalement dû à ces bêtes paisibles et inoffensives.

La popularité de ces entreprises honteuses, dignes des foires de cirque du XIXe siècle, nous amène à un constat évident. Susciter les pulsions primaires de la foule avec de telles activités accessibles même à des enfants - comme c'était le cas dans les arènes romaines - reste un divertissement inutilement cruel qui accentue l'incompréhension de l'homme envers l'animal.

Ces brutaux exercices valorisent une fausse supériorité de l'homme sur l'animal, nous éloignent de la compréhension et de la compassion que nous, supposément intelligents, devons à tous les animaux qui partagent notre planète.

Faisons donc comme eux, laissons les autres êtres tranquilles et mangeons des céréales, nous deviendrons plus sensibles à la vie!

Gaston Bergeron, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer