Lutte au djihadisme

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard... (Photo archives La Presse canadienne)

Agrandir

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard

Photo archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Philippe Couillard refuse de boycotter l'Arabie saoudite et le PLC assouplit les règles pour vendre des armes à l'étranger.

Il faut mettre fin au djihadisme, mais les décisions du Canada et du Québec vont à l'encontre de ce but. Je propose cinq idées :

- dénoncer la duplicité canadienne qui proscrit le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), mais pactise avec des États soutenant le djihad comme la monarchie saoudienne et la Turquie;

- soutenir une alternative politique progressiste au Moyen-Orient, dont la gauche kurde;

- mettre fin aux interventions militaires inefficaces comme en Afghanistan;

- enrayer les mesures d'austérité nuisibles aux plus défavorisés;

- ouvrir les bras aux réfugiés musulmans, premières victimes des terroristes.

Francois G Couillard, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer