La CAQ recrute à gauche

Carrefour des lecteurs... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Carrefour des lecteurs

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il est intéressant de voir à quel point, même en période estivale, la CAQ garde les yeux ouverts pour garnir ses rangs d'organisateurs de premier plan, de surcroît des gens issus de partis souverainistes. En effet, deux voix qui manquaient au chapitre, Martin Lafrenière, ex-organisateur au Bloc québécois, et Daniel Leblond, ancien organisateur au Bloc et au Parti québécois, occuperont dorénavant les postes de directeur adjoint à la mobilisation pour la CAQ.

Par ailleurs, on a toujours affirmé que la CAQ avait le verbe à droite, mais couchait à gauche. L'ajout de ces deux organisateurs vient-il redéfinir un nouvel ADN politique dans ce parti? Je crois que non! La CAQ demeurera toujours assise entre deux chaises pour rallier autant les nationalistes que les souverainistes. Le pouvoir demeure le seul trône rêvé.

Michel Beaumont, Québec

***

Mike Ward et la liberté d'expression

On vit dans un pays de libertés; cependant, toutes ces libertés y compris la liberté d'expression, ne peuvent être absolues. On ne peut pas dire n'importe quoi et se cacher derrière une charte des droits. Pour invoquer la «liberté d'expression» il faut d'abord avoir conçu une idée ou opinion : ce que Mike Ward a exprimé dans son spectacle d'humour et particulièrement dans le numéro sur Jérémy Gabriel, ne peut-être qualifié d'«opinion», il s'agit plutôt de propos injurieux et discriminatoires fondés sur un handicap : de tels propos gratuits et grossiers ne peuvent que blesser et démolir l'être humain visé. Quant au caractère soi-disant «privé» des spectacles de Mike Ward : on peut sûrement plaider n'importe quoi, mais au final, des centaines de personnes ont assisté à ces spectacles et les propos de Mike Ward ont été repris par les médias qui les ont largement diffusés. Mon opinion est que Mike Ward est responsable pour les dommages que ces propos auraient causés à Jérémy Gabriel.

Jean-Jacques Viens, Trois-Pistoles

***

Mike et Jeff

Mike Ward et Jeff Fillion, deux personnages caustiques et incorrigibles. Un même combat pour la supposée liberté d'expression. Une même chute, j'espère; le Québec ne s'en portera que mieux.

Lorsque l'on est incapable de se corriger, d'autres se chargent généralement de le faire. Donald Trump est en train de l'apprendre à ses dépens. La mobilisation actuelle du milieu des spectacles est gênante.

Serge Parent, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer