Sylvie Roy, une grande dame

En tout premier lieu, le Mouvement Retrouvailles aimerait offrir ses... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En tout premier lieu, le Mouvement Retrouvailles aimerait offrir ses condoléances aux enfants de Sylvie Roy ainsi qu'à toute sa famille, ses collègues, ses amis et tous ces gens de l'ancien comté de Lotbinière et du comté d'Arthabaska qu'elle a représentés dignement.

Elle a grandement contribué à faire connaître notre cause et recommandé au gouvernement d'agir pour faire reconnaître le droit à l'identité pour des milliers de personnes adoptées au Québec. De par son intégrité, sa combativité et sa très grande humanité, elle a pris cette cause à coeur et elle nous a aidés à gravir quelques échelons importants. Certes, le combat n'est pas terminé, mais nous lui devons une fière chandelle. Le Québec vient de perdre une grande dame. Au revoir, Sylvie!

Caroline Fortin, Lévis, au nom du Mouvement Retrouvailles

***

Un petit mea culpa svp

L'humoriste Ward quémande pour l'aider à payer une dette rattachée à une vulgarité lancée en pleine figure à un jeune qui se voulait discret. Le festival Juste pour rire a tenu récemment une soirée-bénéfice pour empocher quelques sous pour aider leur confrère Ward. L'ego serait-il devenu disproportionné? Pourquoi la confrérie de Juste pour rire a-t-elle voulu empocher une somme d'argent pour celui qui feint d'être la victime? La réponse ne passe pas. 

Mike Ward, s'il le veut vraiment, peut très bien, à lui seul, rassembler ses idées, sa plume et ses efforts pour travailler ses textes, poursuivre sa carrière et faire le pognon qui va avec. L'humour se glisse bien quand c'est travaillé, quand la jonglerie des mots s'amuse avec le réfléchi. La confrérie Juste pour rire peut à son tour produire une autre soirée-bénéfice... cette fois-ci pour le jeune Jérémy, car c'est bien vers lui que les sarcasmes ont pris des dimensions disproportionnées. Et qui sait, peut-être qu'un jour, nous verrons Jérémy sur les planches d'une scène Juste pour rire lancer quelques répliques à l'humoriste Mike Ward. Une mise en scène de connivences, d'humour travaillé et songé, pourquoi pas! Alors, messieurs Rozon, Hills et Ward, un p'tit mea culpa s'il vous plaît, puis go! On replace l'ego à la bonne place. 

François Robert Jr, Québec

***

Hydro-Québec et l'autoflagellation

Aussi vrai que la nuit suit le jour, Hydro-Québec nous revient avec le même refrain pour augmenter ses tarifs. Êtes-vous surpris? Cette société, qui a enregistré un joyeux bénéfice net de plus de 3 milliards l'an dernier, aimerait empocher 166 M$ de plus en puisant sur votre facture. Le ministre de l'Énergie, pour sa part, prône l'avantage d'une certaine retenue dans la hausse de 1,6 %, soit en deçà de l'inflation.

On aura beau avancer que nous avons les tarifs les plus bas en Amérique, cela ne doit pas se traduire annuellement par une augmentation des tarifs, car Hydro-Québec nous appartient. Pourquoi donc s'autoflageller? De l'autre côté, notre bon chien de garde, la Régie de l'énergie, donnera fort probablement sa bénédiction puisque, tout comme Hydro-Québec, ces deux sociétés d'État possédant une charte provinciale marchent main dans la main avec le gouvernement du Québec. 

Michel Beaumont, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer