La danse du bacon pour rien

Carrefour des lecteurs... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Carrefour des lecteurs

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il tombe sur l'île d'Anticosti 68 cm d'eau chaque année. Si l'on y enlève 50 cm d'évaporation, il reste 18 cm qui doit s'écouler par les rivières.

Compte tenu de la superficie de l'île, ce sont donc 165 000 m par heure qui s'y écoulent. Une fracturation hydraulique prend de 2 à 3 jours à faire -prenons-en 2- et entraîne un prélèvement d'eau de 10 000 m. Il faudra donc retirer moins de 0,2% de ce qui coule pendant ces deux jours. Et ce prélèvement n'a pas à se faire pendant la montaison des saumons. Il n'y a pas à dire, certains ont la danse du bacon facile.

Carl-Stéphane Huot, Québec

***

La minoune

Une sommité française de renommée internationale affirme que s'il n'est pas repeint de façon régulière, le pont de Québec finira par tomber. Le ministre Duclos dit que le pont est sécuritaire jusqu'en 2053; il ajoute que la peinture n'est pas essentielle, et c'est là que je décroche. Le pont de Québec, c'est comme une auto que l'on n'entretient pas. Inévitablement, ça deviendra une vieille minoune irrécupérable.

Pour ma part, je trouve inacceptable que des politiciens se soient débarrassés du pont de Québec dans un cadre de restrictions budgétaires à courte vue. J'en ai marre que des politiciens promettent en campagne électorale de régler le problème et renient leur parole le lendemain. Comme dans la célèbre chanson de Félix Leclerc : «La veille des élections, il t'appelait son fiston, le lendemain comme de raison y avait oublié ton nom». Je ne veux pas, à Québec, d'une répétition de l'histoire du pont Champlain.

Serge Parent, Québec

***

Accès au fleuve!

Bravo à la Ville de Lévis pour sa magnifique fontaine! En plus d'être très jolie, elle offre à la population l'opportunité d'aller se rafraîchir, tout près du fleuve. Ses jeux d'eau, ajoutés à ceux que l'on retrouve au parc de l'Anse Tibbits, situé aussi tout près du Saint-Laurent, font en sorte que ces journées de chaleur extrême sont beaucoup plus facile à supporter pour les petites familles. Merci à la Ville de Lévis de continuer à favoriser l'accès au fleuve gratuitement. Ça améliore grandement la qualité de vie pour tous et pour toutes, sans exception!

Gaétan Fortin-Plante, Lévis

***

Un géant oublié

Claude Léveillée nous a quitté le 9 juin 2011. Cinq ans déjà. Depuis, à ma connaissance, rien n'a été fait pour commémorer ce géant de notre culture, qui, soit dit en passant, fut l'invité du Festival d'été de Québec à 10 reprises, entre 1971 et 2003. Claude Léveillée a laissé une oeuvre riche et abondante, dont une bonne partie reste encore inconnue, même de ses admirateurs et admiratrices. Ne serait-il pas temps de rééditer l'ensemble de cette oeuvre, car, j'en suis persuadé, l'auteur de Frédéric peut encore nous surprendre et nous enchanter.

Antoni Girard, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer