Parents au bord de la crise de nerfs

Carrefour des lecteurs... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Carrefour des lecteurs

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les vacances scolaires débutent et pour nombre de parents, c'est la reprise en charge à temps plein de leurs enfants dont la garderie ou l'école avaient assumé la garde durant l'année scolaire. Loin de moi l'idée de porter un jugement sur la manière d'élever des enfants en 2016. Nous savons tous que c'est une mission difficile. D'ailleurs combien de fois n'entendons-nous pas la réplique suivante : «Je ne voudrais pas élever des enfants aujourd'hui»? Force est de constater cependant que nous sommes très souvent témoins de problématiques relatives aux relations parents-enfants dans une société où le virtuel prend trop de place.

À cet égard, l'école, microcosme de la société, nous renvoie une image inquiétante d'enfants qui sont aux prises avec des problèmes graves de comportement, et ce, à des âges très précoces. Certains parents trop accaparés par leur travail ou d'autres dépassés par des situations familiales difficiles n'arrivent pas à s'occuper adéquatement de leurs enfants. Souvent, ils achètent la paix en étant trop permissifs, laissant le champ libre à l'enfant-roi dont le royaume ne cesse de croître. Dans de tels cas, les institutions scolaires jouent un rôle important d'éducation; en se substituant aux parents, elles offrent un encadrement et une sécurité essentiels au bon développement de ces enfants sans repères.

Cette perception de familles dysfonctionnelles se reflète d'ailleurs dans certaines publicités qui mettent en scène des enfants turbulents, rois et maîtres, et des parents impuissants, défaitistes, à la merci de leurs «petits monstres». En d'autres occasions, les scénarios publicitaires nous présentent des parents qui ont des comportements d'enfants qui légitiment le mensonge : «Vos enfants vous mentent, vous pouvez aussi leur mentir». Également sous ce même thème, comment ne pas souligner l'émission Les Parent qui érige la manipulation au coeur même des relations familiales? Ces images médiatiques répétitives influencent-elles les populations ciblées? En faisant la promotion du produit, ne fait-on pas du même coup l'apologie d'un mode de vie discutable? Pour en finir avec ces représentations négatives, je ne vous parlerai pas de l'influence néfaste de tous ces bidules électroniques qui occupent une place trop grande dans la vie des enfants au détriment du monde réel.

Pour toutes ces raisons, je compatis avec ces parents qui sont au bord de la crise de nerfs. Je les encourage à ne pas baisser les bras et à continuer d'inculquer des valeurs à leurs enfants, malgré les embûches le long du chemin. Un jour ou l'autre, ils constateront que leurs efforts d'éducation auront porté leurs fruits et qu'ils se reconnaîtront, du moins en partie, dans les choix de vie de leur progéniture.

Marcel Perron, Neuville

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer