Brexit, la victoire du racisme

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Aujourd'hui, jour de la fête nationale du Québec, nous apprenons que l'Angleterre se sépare du reste de l'Europe. Les anglo-saxons ont voté oui à 52% pour leur indépendance. Ici, au Canada, notre gouvernement nous oblige à avoir 60% pour obtenir notre indépendance? Faut croire que la démocratie est différente d'un pays à l'autre. Par contre, je sens que derrière le discours patriotique des dirigeants du Brexit se cache une forme de racisme à peine voilée.

Et si l'Écosse avait su le résultat de ce référendum du 23 juin avant le sien? Je crois que l'Écosse serait déjà un pays. Je ne suis pas devin, mais l'avenir est un peu sombre pour nos valeurs d'ouverture face aux émigrants. Une vague de racisme et la montée de la droite dans plusieurs pays semblent se pointer à horizon. Où sont passées nos valeurs d'accueil et de compassion? Laissez-moi vous dire que dans un Québec souverain, les Québécois seraient teintés de toutes les palettes de couleur et vivraient en harmonie et en parfaite fusion avec la diversité des couleurs de la race humaine.

Michel Houle , Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer