Que restera-t-il de notre patrimoine dans 20 ou 30 ans?

Carrefour des lecteurs... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Carrefour des lecteurs

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Je lisais dans le journal Le Soleil du mercredi 29 juin que la municipalité de St-Laurent, Île d'Orléans et le ministère de la Culture avaient donné leur aval à la coupe d'une cinquantaine de grands végétaux le long de l'avenue Royale à St-Laurent pour permettre des travaux au réseau d'égout. Le Ministère dit qu'il a reçu l'assurance que des arbres - une centaine - seraient replantés.

Non, mais il faut le faire, couper des arbres dans un site patrimonial et laisser croire que ces arbres qui ont sûrement près de 100 ans vont être replantés. Ben oui, la municipalité va replanter des arbres qui prendront 100 ans à atteindre leur maturité.

On en est rendu là, on se fait bourrer par des gens qui prennent les citoyens pour des nigauds avec des projets qui détruisent notre environnement, nos sites patrimoniaux comme à Sillery, qui permettent la transformation de nos lieux de détente publics en sites privés et commerciaux.

Nous vivons présentement un DÉFICIT démocratique majeur alors que peu de gens osent se lever pour parler alors que la majorité de nos médias, seuls véhicules objectifs de la parole, gardent le silence.

Jacques Larose, Québec

***

Apologie de la majorité claire

Je ne comprends pas. Comment peut-on décider que l'Angleterre se sépare de l'Union européenne avec aussi peu que 50 % des votes? Un verdict aussi important ne devrait-il pas être entériné par un pourcentage plus considérable de votes pour ou contre? Les conséquences sont gravissimes. C'est une rupture brutale. Une famille a des ennemis comme voisins. Inacceptable.

Imaginez si nous devions nous plier à la décision de la moitié de notre population qui décide de rompre avec le Canada. Il me semble que cela engendrerait des réactions indicibles, des ruptures à vie. J'espère que notre gouvernement ne consentira jamais à un tel scénario. Je veux bien que la population s'exprime, mais avec une certaine décence.

Consentir à un bouleversement aussi important n'est pas l'apanage de la moitié de la population. Il faut plus... Il faut être capable de continuer à vivre ensemble. Les hostilités de par le monde, ça suffit.

Marie-Paule Tremblay, Québec

***

Deux militaires perdent conscience lors de la visite du président du Mexique

Le 27 juin 2016, la température était élevée à Québec et le temps humide, lors de la visite du président du Mexique, Enrique Peña Nieto. La garde militaire d'honneur portait la tenue d'apparat, avec le gros casque de poil noir calé jusqu'aux yeux. Après une longue période d'attente au chaud soleil de la Vieille Capitale, faut-il s'étonner que deux des militaires de cette garde spéciale aient perdu connaissance?

À partir d'une certaine température, les chevaux qui tirent les calèches à Québec doivent être retirés, et mis au repos jusqu'à ce que la température ait descendu à nouveau. On procède aussi à un changement de cheval après un certain nombre d'heures.

Il est vrai que les gardes militaires munis de haut-de-forme en poil noir calé jusqu'aux yeux, ce n'est pas l'affaire de tous les jours. Toutefois, les autorités militaires seraient bien avisées de voir s'il n'y a pas lieu d'appliquer les mêmes règles qu'aux chevaux, retrait de la garde d'honneur ou remplacement des effectifs toutes les 30 minutes. Tout se modernise pour les animaux, l'homme devrait au moins suivre leur évolution, faute de la précéder.

André Mainguy, Longueuil

***

Bravo pour le beau spectacle de la Saint-Jean

Nous avons eu droit, sur les plaines d'Abraham, à un spectacle magnifique. Félicitations aux organisateurs. L'animation confiée à Marie-Mai s'est révélée une excellente idée. La brochette d'artistes invités était plus qu'intéressante. Belles mélodies, en français et clin d'oeil à des personnalités disparues, montrant un grand sens du souvenir et du respect à leur égard. De beaux solos et des duos remarquables, sans allusions politiques déplacées, contrairement à Montréal. En somme, une fête nationale réussie et très agréable.

Je n'étais pas sur place, à cause de mon grand âge, mais je n'ai pas manqué une minute de la télédiffusion.

Monique Landry, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer