Pierre Lalonde : la clé des chants

Carrefour des lecteurs... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Carrefour des lecteurs

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mardi soir, le 21 juin, je suis allé prendre une marche. Quelque chose ou quelqu'un s'est alors mis à chanter en moi : c'est l'été, c'est le temps des vacances, chanson interprétée par Pierre Lalonde dans les années 60. Triste coïncidence, car j'apprends aujourd'hui qu'il est mort ce même soir. Je veux saluer ici sa mémoire.

J'ai eu la bonne fortune de travailler avec lui à l'émission Jeunesse oblige, qu'il animait avec brio. Il faut se remémorer qu'à l'époque, Pierre était la grande vedette du spectacle, et nous étions tous impressionnés par sa présence. J'écrivais les textes de présentation des invités de cette émission. Pierre Lalonde était la simplicité même. Chaleureux, blagueur, il avait le don de nous mettre à l'aise. Un midi, il m'invita à dîner. Il me passa les clés de sa Corvette en me disant: «Conduis-nous à bon port!» J'avais 25 ans. Ce geste fraternel me permit de constater que l'amour est plus important que la gloire.

Christian Larsen,Gatineau

Le rêve de M. Porter

En réaction à l'article de Simon Boivin «Veux-tu léguer un trou ou un musée?», publié le 22 juin

Les citoyens de Québec héritent d'un écrin où repose un bijou de classe internationale : le rêve de John Porter. Le pavillon Pierre-Lassonde positionne la ville de Québec sur l'échiquier mondial des grands musées. Fort heureusement, des hommes visionnaires laissent en héritage leur passion et voient à ce que leurs rêves deviennent réalité pour le grand bonheur et la fierté de toute une population... Merci, John.

Gaston Déry et Linda Croteau, Québec

Exclue de la fête nationale

Personne à mobilité réduite, j'aurais aimé participer aux festivités de notre fête nationale. Lors de tels évènements, une aire nous est réservée. La personne préposée à la réservation de ces espaces m'informe que les 21 places qui nous sont réservées sont déjà prises.

Je déplore et dénonce le fait que sur un espace aussi vaste que les plaines d'Abraham, qui peut contenir des milliers de participants, seulement 21 personnes handicapées puissent participer à notre fête nationale.

Renée Francoeur,Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer