Combien valent 14 Népalais?

Quatorze agents de sécurité népalais employés par l'ambassade canadienne en... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Quatorze agents de sécurité népalais employés par l'ambassade canadienne en Afghanistan ont été victimes d'un attentat djihadiste.

Le ministère des Affaires étrangères du Canada réserve les emplois dangereux en Afghanistan à des sous-traitants sous-payés. 

Le décès de 14 Népalais mérite un entrefilet dans les journaux.

S'il s'était agi de 14 Canadiens, le premier ministre Justin Trudeau se serait déplacé à Kaboul pour verser quelques larmes et se faire prendre en photo avec le personnel de l'ambassade afin de leur remonter le moral.

Sylvio Le Blanc, Montréal

***

La santé et les marchés publics

La création prochaine de l'Autorité des marchés publics, par le projet de loi 108, est reçue positivement par le secteur des technologies médicales, qui réclame par ailleurs de participer aux consultations parlementaires qui auront lieu sur la question à l'automne. 

En effet, l'approvisionnement en santé, c'est plus de 5 milliards $ de fonds publics chaque année, dont une importante proportion en technologies médicales issues, entre autres, de PME québécoises.

Compte tenu de l'importance du bon fonctionnement des marchés publics pour notre industrie et la population, l'encadrement des contrats publics doit être revu afin de favoriser la qualité et l'efficience, tout en assurant une saine utilisation des fonds publics.

Le projet de loi prévoit que l'Autorité pourra notamment examiner la conformité du processus d'adjudication d'un contrat à la suite d'une plainte portée par un soumissionnaire. 

Malgré cet élément à première vue intéressant, aucun projet de loi n'est parfait et le diable est souvent dans le détail. 

Les particularités du secteur de la santé, par exemple la présence de groupes d'approvisionnement en commun, justifient que nous ayons voix au chapitre lors des consultations, d'autant plus que cette mesure s'inscrit dans le Passeport Entreprises, le plan gouvernemental visant à faciliter l'accès aux contrats de l'État.

Benoît Larose, Vice-président de MEDEC pour le Québec

***

Fête nationale, simplement pour la fierté!

Je constate qu'il y en a pour qui la Fête nationale du Québec ne rime à rien ou sonne faux. Je vois que pour eux, cela semble dérisoire de célébrer la nation québécoise qui est devenue à leurs yeux une notion vide de sens, après la défaite du référendum de 1980, après Meech et après ce deuxième référendum perdu en 1995. Perdu certes, mais de si peu.

Que diriez-vous si nous cessions de dramatiser la nation québécoise, de la banaliser - ou pire - d'ironiser à son sujet? Que nous cessions de trop la politiser également?

Et de se laisser aller à célébrer le Québec tout simplement. De se laisser aller à un mouvement de fierté québécoise. D'être fiers de nos institutions, de nos réussites en affaires, de notre rayonnement culturel à l'échelle internationale. D'être fiers de notre langue bien entendu et de nos artistes qui lui font honneur en la chantant si bien. Que diriez-vous si le 24 juin on se disait simplement qu'on s'aime?

Yvan Giguère, Saguenay

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer