État de situation pour nos jeunes en difficulté

On trouve actuellement 19 centres jeunesse sur tout le territoire du Québec, au... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On trouve actuellement 19 centres jeunesse sur tout le territoire du Québec, au sein desquels les jeunes en difficulté sont hébergés. Ceux-ci sont accompagnés par autant de comités des usagers ainsi que par plus de 8000 intervenants (travail social, psychoéducation, criminologie et psychologie).

À la suite de nombreuses problématiques rapportées dans les médias au cours des derniers mois, notamment sur les fugues, les coupes budgétaires et l'automutilation, le Regroupement provincial des comités des usagers (RPCU) réclame un état de situation complet concernant les centres jeunesse du Québec. L'état de situation demandé devra permettre de mieux définir les éléments cruciaux pour l'amélioration des services. Celui-ci devrait tracer un portrait clair de la clientèle (nombre, âge, parcours, déplacements, départs et retours), des problématiques (intimidation, agressions, fugues, automutilation), de l'état de santé physique et mentale, des services offerts (temps de gestion, temps d'intervention d'éducateurs, interventions de professionnels de la santé), ainsi que des budgets pour les centres jeunesse et les familles d'accueil.

Dans le contexte des transformations du réseau, il est temps que l'on prenne les moyens pour revoir les soins que nos jeunes méritent. C'est la force du système de santé et des services sociaux québécois de prendre soin de tous qui est remise en question. Est-ce qu'on veut vraiment continuer à laisser tomber les jeunes en difficulté entre les mailles du filet? C'est ce qui se passe actuellement, malheureusement, et il faut absolument réagir en dressant un portrait clair de la situation pour arriver à remettre la santé physique, mentale et psychosociale des jeunes au centre de nos préoccupations.

Pierre Blain, Directeur général, Regroupement provincial des comités des usagers 

***

Demain, la révolution en vert et bleu

Tous les élus, tous les éditorialistes, tous les journalistes, les enseignants, tous les leaders économiques et la classe d'affaires en particulier, mais aussi le grand public en général devraient voir ce fabuleux documentaire de deux heures intitulé Demain, à l'affiche dans nos salles de cinéma.

Simplement pour mesurer la révolution verte et bleue déjà engagée à l'échelle planétaire dans le souffle du développement durable et pour guider nos choix immédiats dans l'avancement harmonieux de nos sociétés victimes de cette terrible maladie de la croissance absolue. Grossir!!! Grossir avec tous ces misters bigs essoufflés. Nos enfants sont déjà inscrits dans cette renaissance prometteuse, la seule qui permettra de sauver la planète.

Une révolution déjà engagée de façon exemplaire dans plusieurs pays à l'avant-garde, les pays scandinaves, l'Inde, une révolution grandement animée partout par les femmes qui jettent un regard neuf sur le progrès, sur l'usage réfléchi des ressources, sur la saine alimentation, sur le développement économique et social durable. Ce film nous permet de mesurer immédiatement les fausses routes empruntées par nos politiciens au service aveugle des promoteurs de tous acabits, mais il permet aussi d'entrevoir les pistes stimulantes proposées par certains et déjà ouvertes chez nous. Pour nourrir la critique et le débat, guider les choix à venir.

Michel Lessard, Lévis

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer