Justin et Bombardier, ça presse!

Je suis un père de famille de deux enfants qui travaille dans le secteur de... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Je suis un père de famille de deux enfants qui travaille dans le secteur de l'aéronautique depuis 28 ans, et le silence de Justin Trudeau m'inquiète. L'État doit jouer son rôle afin de maintenir les emplois de qualité et, surtout, de permettre à nos enfants d'avoir du travail bien rémunéré. Les écoles en aéronautique au Québec sont reconnues mondialement pour la qualité de leur enseignement.

Au Québec, le secteur de l'aérospatiale, c'est 46 000 emplois directs qui permettent à des familles d'avoir de bonnes conditions de vie et d'agir comme joueur important dans l'économie réelle à l'intérieur de nos communautés et des retombées économiques sont importantes. Le gouvernement Trudeau doit suivre les traces du gouvernement provincial et investir dans Bombardier afin qu'il demeure un fleuron d'un secteur où les jeunes pourront trouver l'espoir de mettre du pain sur la table et avoir de bonnes conditions de vie pour leurs familles. Nos communautés doivent pouvoir compter sur des emplois de haute technologie pour assurer la prospérité. Monsieur Trudeau, le temps presse, passez à l'action avant que les pays compétiteurs s'approprient nos emplois de haute technologie.

Serge Dupont, Sainte-Julie

***

Objectif emploi: mépris total

Le gouvernement Couillard est sur le point d'adopter le projet de loi 70, instaurant l'obligation pour les premiers demandeurs d'aide sociale de participer à des mesures d'employabilité, sous peine de pénalités pouvant s'élever jusqu'à 224 $ par mois, sur une prestation de 623 $.

M. Blais, contraindre à ces mesures des personnes qui vivent des problèmes de santé mentale non diagnostiquée, des difficultés liées à la toxicomanie, des épisodes de ruptures de tout ordre, c'est les mettre en échec et les jeter à la rue. Ces personnes ont plutôt besoin de temps et de ressources pour s'en sortir, à leur rythme. C'est d'ailleurs le message que vous ont envoyé 300 universitaires cette semaine. 

Quels seront les impacts du programme Objectif emploi? Pour les quelques individus qui se retrouveront un emploi (probablement sous-payé), combien de personnes glisseront vers une situation d'itinérance, ou de détresse psychologique extrême? M. Blais, votre mépris des droits de la personne les plus élémentaires est révoltant. C'est pourquoi je souhaite, au même titre que la plupart des citoyens et citoyennes, voir le retrait de ce projet de loi inhumain et discriminatoire.

Françoise Laforce-Lafontaine, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer