Terrasses mortelles

Enfin, l'été est à nos portes, les terrasses sont ouvertes et l'air est frais... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Enfin, l'été est à nos portes, les terrasses sont ouvertes et l'air est frais partout!

Il y a longtemps que le Québec attend un renforcement des mesures pour contrer le tabagisme et, tout particulièrement, l'effet boomerang de la fumée secondaire sur les terrasses. À quoi bon se mentir : les arômes des cuisines et les effluves houblonnés sont meilleurs pour nos narines et nos poumons que le smog généré par les cylindres rougeoyants. Les cigarettes Popeye de mon enfance étaient bien plus rigolotes... quoique le sucre. 

Qu'attendons-nous pour augmenter les restrictions, surtout lorsqu'on sait que les «industrieux tabacqueux» ciblent maintenant nos jeunes? À quoi bon les protéger contre le monde qui les entoure si nous ne parvenons pas à leur enseigner ce qui est néfaste pour eux? En tant que père de famille, je crois qu'il serait important de restreindre l'accès à la cigarette à nos jeunes et, pourquoi pas, faire passer l'âge légal pour mendier son clou de cercueil à 21 ans tout comme certains États américains, comme la progressiste Californie. Je vous entends me dire que les lois vont trop loin et qu'elles briment les libertés individuelles. Pour moi, vous avez une drôle de façon de vous exprimer, et la limite de vos volutes de fumée dépasse celle de ma santé. A-t-on oublié les effets du tabagisme et de la fumée secondaire? La devise du Québec n'est-elle pas «je me souviens»? Moi, je me souviens de nos terrasses mortelles et je souhaite que nos enfants les oublient.

Richard Ouellette, La Tuque

***

J'ai mon... voyage!

OK pour «J'ai ma place!» à la portée des citoyens qui ont assez d'argent pour se payer leur place au Centre Vidéotron et surtout le goût d'y aller régulièrement. C'est cool! Mais vulgariser cette quête avec «J'ai mon rivet» du pont de Québec, c'est pas le rivet que j'ai, non, c'est mon voyage! Le CN, le provincial, le fédéral, les compagnies recevant et expédiant par trains des marchandises sont là et ont le devoir de payer chacun des milliers de rivets et à dérouiller et repeindre ces centaines de tonnes de tôles rouillées.

Philippe-Édouard Damiens, Québec

***

Climatoquoi, au juste?

Il fait 51 degrés en Inde et 31 au Labrador. Pendant ce temps, le républicain Donald Trump parle d'annuler le traité de Paris sur le climat, de relancer la production d'hydrocarbures et de ressusciter le projet d'oléoduc Keystone XL s'il devient président des États-Unis. Climatosceptique ou climatoseptique?

Sylvio Le Blanc, Montréal

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer