Le mal du sucre

L'augmentation de l'obésité est en grande partie causée par une trop grande... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'augmentation de l'obésité est en grande partie causée par une trop grande consommation de sucre; miel et sirop d'érable inclus.

Dans ma famille composée de 10 enfants, 4 mangeaient du sucre et 6 avaient une intolérance au fructose, donc n'en consommaient point. Résultat : ceux qui en mangeaient se retrouvaient régulièrement chez le dentiste et les autres, sans sucre, ont conservé une belle dentition toute leur vie sans trop savoir ce que c'est un dentiste et à quoi ça peut servir au juste.

De plus, nos amoureux du sucre, dans une sphère plus étendue, ont eu en plus de leur obésité des problèmes soit de diabète, des pontages, des maladies coronariennes. Nos fameuses sucreries ou érablières sont assurément responsables de bien des visites chez le dentiste. Selon le conseil médical, on ne serait pas censé consommer plus de sucre que ce qu'on trouve dans les fruits et les légumes ou dans la nature proprement dite. Donc, toutes les friandises vendues sont des surplus de poids accumulés dans le corps humain sous forme de graisses ou de lipides responsables de vos problèmes de santé, mesdames et messieurs.

Real Marceau, Saint-Henri-de-Lévis 

***

Entre courage et prudence

Après avoir qualifié le retrait temporaire de Sam Hamad de ses fonctions de «geste noble et courageux», Philippe Couillard affirme maintenant que ce dernier aurait «dû être plus prudent» dans ses contacts avec Marc-Yvan Côté. Faut-il comprendre des propos du premier ministre qu'au sens «libéral» du terme, le mot prudence signifie : s'assurer de ne pas se faire pincer! 

Sur le plan éthique et pour le chef libéral qui s'affiche «plus blanc que blanc» en matière de transparence et d'intégrité, les révélations des commissions Gomery et Charbonneau n'auraient dû laisser place à aucune interprétation sur le mot prudence en matière de relations avec un personnage aussi douteux que Marc-Yvan Côté : éviter tout contact à tout prix! 

Plus Philippe Couillard tente de reprendre le ballon échappé depuis que Sam Hamad a lui-même qualifié les révélations de Radio-Canada de «pétard mouillé», plus il perd en crédibilité et plus son image de «chevalier sans peur et sans reproche» prend les allures d'un écran de fumée!

Jean-Paul Plante, La Malbaie

***

Le fruit est mûr!

L'annonce du prochain marché public d'ExpoCité représente une excellente nouvelle, car celui du Vieux-Port, bien que populaire, vétuste, bric-à-brac, basé sur un terrain contaminé et trop petit pour Québec. Le nouveau marché public apportera plus d'achalandage sur les terrains d'ExpoCité tout en créant une nouvelle dynamique sociale; il faudra obligatoirement enlever les clôtures qui, malheureusement, présentent un accès trop privé.

L'axis mundi du nouveau marché public sera certainement la proposition commerciale, autant dans sa forme que dans son contenu. Le marché devra présenter un visage moderne, convivial, festif, ergonomique et surtout offrir une avalanche de satisfaction dans les attentes de la clientèle. Bref, la diversité dans l'harmonie. D'ici son ouverture prévue en 2018 et pour récolter le succès, le fruit a le temps de mûrir!

Michel Beaumont, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer