Pacte fiscal

Selon les municipalités, le fait de pouvoir imposer les conditions de travail,... (123RF/Jordan McCullough)

Agrandir

123RF/Jordan McCullough

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Selon les municipalités, le fait de pouvoir imposer les conditions de travail, en cas de négociations infructueuses, rééquilibrerait les forces en présence. Vraiment?

Pour la Ville de Québec, les dernières ententes entre celle-ci et les différents syndicats, ont démontré le contraire. En effet, des augmentations de salaire très raisonnables, puisqu'elles sont autour du taux d'inflation. Des employés ont même fait des concessions sur le nombre de journées de maladie ou sur la rémunération de ces journées.

De plus, les services aux citoyens n'ont pas été perturbés par des moyens que les employés municipaux auraient pu utiliser.

Par conséquent, comment ce pacte fiscal pourra-t-il équilibrer davantage ces relations entre la Ville et ses employés, si la Ville est à la fois juge et partie?

Monsieur Labeaume a souvent évoqué son mépris pour ses propres employés. Alors, le risque d'abuser de ce nouveau pouvoir est d'autant plus grand. Surtout lorsqu'on considère l'implication de M. Labeaume afin d'obtenir ces nouveaux pouvoirs.

Jean Flamand, Québec

***

Taxes: hausse de 13 %?

Augmentation de taxes de 13 % pour 2016 à Sainte-Foy, alors que la moyenne d'augmentation est de 1,9 % pour les résidents de Québec.

Ma propriété de plus de 36 ans, qui n'a jamais eu de rénovations importantes depuis sa construction (mêmes vieilles fenêtres, cuisine, poêle encastré, plaque chauffante, salles de bain, porte de garage, etc) a doublé en évaluation depuis l'achat en août 2007. 

Il y a quelques années, on a ouvert le reste de ma rue (Louise-Fiset) et on y a construit des maisons de plus d'un million de dollars, alors que j'ai payé la mienne 240 000 $. Vous comprendrez que la mienne est modeste (à peu près la plus modeste de la rue) à côté de ces châteaux qui vont jusqu'à plus de 2 000 000 $. Je me trouve ainsi à payer pour leur accès aux services. La Ville en a profité pour essayer peut-être de me forcer à vendre afin de construire une propriété plus payante. 

J'ai 74 ans et n'ai pas les moyens ni l'envie de m'embarquer dans des rénovations de plus de 50 000 $ pour la rendre à la nouvelle valeur de l'évaluation (augmentée de 20 % cette année). Tout ce que je demandais était qu'on me laisse la paix pour encore quelques années avant de vendre en raison de notre âge.

Gilles Tremblay, Québec

***

Argent liquide et liberté économique

La Banque Nationale a annoncé vouloir éliminer l'argent liquide pour tout remplacer par des transactions électroniques, au nom de «la traçabilité des transactions» et de «la fin du marché noir». C'est chose connue aujourd'hui que pour éliminer une liberté, il faut fournir une justification humanitaire pour que la masse y croie. 

Par contre, je n'y vois qu'un moyen d'imposer par la force l'utilisation d'institutions bancaires pour effectuer des paiements, et donc de payer des frais de transaction. 

C'est aussi un moyen, pour les banques, de s'assurer que leurs «capitaux sécurisés» (tout argent que vous déposez dans une banque depuis le G20 de Brisbane en 2014) ne seront pas retirés par leurs clients dans l'éventualité d'une reprise privée. Pour les itinérants, c'est l'obligation - imposée par les banques - de voler pour survivre. Au final, on passera de 10 % d'argent réel à 0 % d'argent réel, tout étant devenu virtuel et pouvant être volé à distance par des pirates informatiques. De plus, les taux d'intérêt sont censés devenir négatifs d'ici la fin de l'année, c'est-à-dire que si vous laissez de l'argent inactif à la banque, vous n'en économiserez pas et n'en gagnerez pas : vous allez en perdre.

Il est donc dans l'intérêt de tout le monde de dire non à la mort de l'argent liquide.

Jean-Philippe Déry, L'Ancienne-Lorette

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer