Un héros oublié

Un héros oublié (123RF/Jordan McCullough)

Agrandir

123RF/Jordan McCullough

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un héros oublié

En réaction au texte « Les héros québécois oubliés du Noël noir », de Gilles Gagné

Merci d'avoir écrit cet article. Malheureusement vous avez oublié un autre ex-prisonnier survivant, qui est né et a grandi à New Carlisle. 

Charles C Dallain est le frère jumeau de Paul Dallain. Il n'y habite plus aujourd'hui, mais il a été lui aussi prisonnier pendant 44 mois, comme vous le mentionnez dans l'article. 

Son nom figure dans le livre qui relate ce terrible emprisonnement, et on le voit dans une photographie, à côté de son frère Paul.

Mon père souffre aujourd'hui de démence et de plusieurs autres maladies qui sont probablement le résultat des souffrances physiques et psychologiques qui ont été infligées à ces prisonniers, quotidiennement.

Il vit à Québec. Lui aussi a reçu une médaille, mais, malheureusement, il n'est plus en état d'apprécier l'importance de ce geste de reconnaissance par la Chine. Je suis néanmoins convaincu que sa famille apprécierait que son nom soit mentionné dans cette commémoration. 

Charles A Dallain, fils de Charles C Dallai, Kapaa, Hawaii

***

Hommage à Marius Dubois

Marius Dubois fut un peintre québécois d'une classe à part! Il faut consulter son site (www.mariusdubois.com) et celui de l'Encyclopédie L' Agora, (agora.qc\dossier\Marius_Dubois) pour comprendre la force et le génie de son oeuvre. Une oeuvre magistrale qui a contribué à enrichir le patrimoine artistique et culturel du Québec. Ceux et celles qui ont eu le bonheur de le connaître et de partager son amitié pleurent la perte d'un homme bon et généreux, cultivé, passionné par son métier et épris de liberté. Ses tableaux démontrent l'envergure exceptionnelle de son talent d'artiste et de poète. Une oeuvre qui témoigne d'une recherche dont l'influence renvoie aux grands maîtres de peinture de la Renaissance. Je reprends ici l'hommage que lui a rendu Jacques Dufresne. «Au Québec, le Refus global a fait passer au second plan de nombreux peintres ayant commis l'erreur de renouer avec les grandes traditions au moment où, en art, on cessa de se souvenir de peur de se sentir un jour dépassé par le passé. Marius Dubois sera le premier d'entre ces peintres à passer au premier rang si jamais la beauté redevient le critère en art. Car il aima la beauté et ne recula devant aucun effort pour s'en rendre digne.» 

Claude Poulin, Québec

***

Déshumaniser une ville

À Québec, on urbanise en visant la densification pour maximiser la rentabilité des services. Cette densification est louable, mais on en abuse. Le Comité pour une densification respectueuse a raison de dénoncer la réglementation. Par exemple, lorsqu'on démolit une résidence unifamiliale pour construire un immeuble de plus de six logements, le bâtiment et les stationnements occupent la grandeur du terrain. Il ne reste pratiquement plus de place pour les arbres.

Bordant le chemin Sainte-Foy, les immeubles récemment construits et leurs espaces de stationnement occupent tout le terrain. Cela réduit la verdure à peau de chagrin. Ce sera vraisemblablement la même chose à la Pyramide et au quartier QB.

La photosynthèse est le coeur de la vie sur Terre. Les arbres fournissent des îlots de fraîcheur et sont le refuge des oiseaux qui y trouvent leur survie. Les arbres embellissent une ville. Il n'y a qu'à voir les quartiers résidentiels moins récents pour apprécier l'arborescence qui les valorise. Densifier à tout crin, c'est déshumaniser une ville.

Jean-Marie Desgagné, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer