Des autobus d'opinion

Depuis plusieurs années déjà, les chauffeurs d'autobus du RTC ont obtenu le... (123RF/Jordan McCullough)

Agrandir

123RF/Jordan McCullough

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Depuis plusieurs années déjà, les chauffeurs d'autobus du RTC ont obtenu le privilège d'écouter la radio à bord de leurs véhicules... et depuis plusieurs années, je supporte et endure des discussions, des échanges et des commentaires radiophoniques que je n'ai pas choisis et qui m'agressent au plus haut point. De surcroît, avouons que l'actualité des dernières semaines a été riche en dérapages de toutes sortes...

J'ai depuis longtemps fait le choix personnel de ne pas écouter les radios d'opinion tout en respectant le fait qu'une large proportion de la population de la ville de Québec fasse un choix contraire au mien.

Toutefois, je considère qu'un chauffeur d'autobus n'a pas à imposer ses choix personnels aux usagers d'un service public! C'est inutilement agressant. J'ai utilisé à plusieurs reprises les transports publics de plusieurs grandes capitales; jamais, jamais, je n'ai eu à subir ce genre de situation. Ailleurs, on a le respect du client - qui finance en très grande partie le service - et on ne lui impose pas l'écoute de stations de radio de toutes sortes.

Oui, les services du RTC se sont améliorés avec le temps mais il reste quand même beaucoup à faire concernant l'attitude générale et la politesse des chauffeurs, de même que leur façon de conduire leur véhicule. S'il faut en plus ajouter l'imposition de leurs choix radiophoniques personnels à bord de véhicules publics - qui demeure, je le rappelle, un privilège et non pas un droit -, l'image de l'organisation continuera à en souffrir.

Si je voulais employer le même vocabulaire que ces animateurs de radio prisés par les chauffeurs, je dirais que je me sens prise en otage.

À quand l'abolition de cette absurde situation?

Marie Lavoie, Québec

***

Pourquoi ces funérailles nationales?

Si le public voue à Céline Dion et à René Angélil une affection bien légitime, ceci n'autorise pas pour autant Philippe Couillard à accorder des funérailles nationales au disparu au moment même où le gouvernement y va de coupes sauvages à l'endroit des personnes les plus vulnérables de notre société. D'autant plus que la famille avait demandé de respecter sa volonté de vivre son deuil en toute intimité... Difficile d'imaginer qu'un chef de gouvernement puisse manquer autant de jugement dans un contexte de rigueur et d'austérité budgétaire. 

Jean-Paul Plante, La Malbaie

***

Les jeeps de Justin

Le Canada est immoral! Au sujet du contrat de vente de véhicules blindés de 15 milliards $ entre le Canada et l'Arabie Saoudite, il ne s'agit que de «jeeps», prétend bien naïvement, faut-il croire, Justin Trudeau. Si ce sont vraiment des jeeps, on verrait des modèles circuler dans nos rues!

En réalité, ce sont des LAV, au coût de 2 millions $ l'unité, pesant 25 tonnes chacun, pouvant transporter des troupes et convertibles entre autres pour l'artillerie.

De fait, le Canada pacifique transigerait avec la Garde nationale de l'Arabie Saoudite, un pays connu pour son instabilité politique et militaire, intérieure et extérieure, engagé aussi dans plusieurs conflits au Yémen, en Syrie, et avec l'Iran. En fournissant 15 milliards $ de «jeeps» à l'Arabie Saoudite, le Canada démocratique supporte, indéniablement, le régime de cet État.

La moralité du Canada est concernée; partout dans le monde, pour 15 milliards $, il lui est rendu impossible d'évoquer avec crédibilité les droits de la personne.

André L. La Ferrière, Saint-Elzéar

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer