Traversées gratuites, mais à quel coût?

C'est bien connu, les voitures électriques sont de façon très générale... (123RF/Jordan McCullough)

Agrandir

123RF/Jordan McCullough

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est bien connu, les voitures électriques sont de façon très générale accessibles aux mieux nantis profitant de leur pouvoir d'achat pour économiser et protéger la planète, nous ne pouvons que nous en féliciter.

Mais comment expliquer que ce gouvernement donne une gratuité de passage maritime à ceux pour qui de toute évidence une telle gratuité est une dérision?

Faire la promotion des transports par une énergie propre, surtout pour le Québec, j'en suis, mais pas de manière irresponsable.

Maintenant, revenons aux choses sérieuses... Que représentent les revenus de taxes pour le gouvernement en provenance du pétrole et comment ces taxes seront-elles comblées si 80 % du parc automobile est mû par cette énergie?

Cette promotion donnant accès aux traversiers, ne cache-t-elle pas une sorte de piège à retardement pour lequel les coûts de ce moyen de transport deviendront l'équivalent du pétrole, par des taxes équivalentes? Une telle transformation est souhaitable, pourvu que nous protégions la planète et que nos retombées économiques soient positivement acceptables pour les citoyens, mais pas par des moyens promotionnels illusoires et discriminatoires et surtout étant donné que la transparence de la fiscalité n'est pas au rendez-vous.

H. Louis Arbour

Lévis

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer