Club Appalaches et le Moyen Âge

Il y a 1000 ans, la civilisation européenne vivait l'époque du Moyen Âge :... (123RF/Jordan McCullough)

Agrandir

123RF/Jordan McCullough

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y a 1000 ans, la civilisation européenne vivait l'époque du Moyen Âge : l'aristocratie détenait des droits seigneuriaux, la bourgeoisie profitait de privilèges et le peuple devait se contenter de miettes lui permettant d'accomplir sa mission de serviteur.

En 2015 dans les Basques, une région très «éloignée», la modernité tarde. L'opération déclubage de 1978, n'est pas encore arrivée dans notre forêt publique : Club Appalaches y détient des droits exclusifs de chasse et pêche, reconnus en 1999 par l'honorable René Letarte, juge de la Cour d'appel du Québec, qui en même temps, a reconnu le droit de circuler pour les citoyens ordinaires. Encore des miettes?

Depuis 1956, Club Appalaches a construit, installé, rénové et agrandi une trentaine de chalets, et a aussi ouvert et prolongé des kilomètres de chemin dans notre forêt publique, tout cela sans bail ni autorisation du Ministère. L'honorable Jean-Roch Landry de la Cour supérieure du Québec, dans un jugement de 1998, leur a reconnu des droits «de superficie» pour un maximum de huit camps ou chalets. Certains fonctionnaires endormis n'ont pas lu la page 26 de ce jugement ni le plan annexé en I-9, donc cette occupation illégale de notre forêt publique va persister.

En 2016, peut-on espérer que Jean D'Amour, député-ministre responsable de notre région éloignée, nous sorte du Moyen Âge en amorçant une procédure d'expropriation de ces droits exclusifs? Avec l'aide de son collègue, le notaire Laurent Lessard, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, il faudrait au moins ouvrir les yeux de certains fonctionnaires inertes, car s'ils continuent à pratiquer l'aveuglement volontaire, et que ces ministres continuent à faire la sourde oreille, on n'est pas sorti du... Moyen Âge.

Jean-Jacques Vien

Trois-Pistoles

***

À coût nul?

Nos députés veulent être les mieux payés au Canada parce que selon eux leur charge de travail est trop importante.

Pouvez-vous alors m'expliquer comment il se fait qu'en Ontario, ils aient besoin de 107 députés pour une population de près de 14 millions, alors qu'au Québec, on a besoin de 125 députés pour une population de 8 millions?

Cessez de nous faire dans les oreilles avec votre patente «à coût nul».

Michel Roy

Québec

Quartier Création, du stationnement!

Nous appelons le Quartier Création, on s'éloigne un peu de l'histoire, le croissant qui regroupe le Vieux-Port, la place Royale et le quartier Petit Champlain. La raison est simple, on y retrouve de nombreux créateurs. Ce secteur de Québec est fort prisé par les touristes, de surcroît en haute saison.

Par contre, malgré ses charmes indéniables qui traversent le temps, ce quartier n'est visité majoritairement que par les touristes, trop peu par les citoyens de la ville. Un pavé dans la mare me direz-vous! En effet, les problèmes importants de stationnement, tel un caillou dans un soulier, demeurent sans cesse l'inconvénient majeur qui perdure, cela fustige le client potentiel local.

Pour leur viabilité et leur confort commercial, les créateurs du Quartier Création devraient peut-être créer des solutions alambiquées afin d'accommoder les citadins locaux pour garer leur voiture et ainsi profiter d'un achalandage et d'un essor économique bonifiés.

Michel Beaumont

Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer