Une place pour Claude Larochelle au Centre Vidéotron

Messieurs Marc Simoneau et Albert Ladouceur méritent grandement l'honneur... (123RF/Jordan McCullough)

Agrandir

123RF/Jordan McCullough

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Messieurs Marc Simoneau et Albert Ladouceur méritent grandement l'honneur d'avoir un endroit à leur nom au Centre Vidéotron. Le grand oublié est le regretté Claude Larochelle qui le mérite tout autant.

J'espère et je souhaite grandement que l'on songera à honorer ce grand journaliste sportif du journal Le Soleil qui a été lu pendant plusieurs décennies et qui a écrit des livres sur le sport. Ce grand monsieur doit avoir sa place au Centre Vidéotron. Je m'adresse aux personnes qui choisissent les endroits nommés. S.V.P., ajoutez une place pour M.Claude Larochelle.

Madeleine Boucher, Québec

***

L'arrestation d'un cycliste revient dans l'actualité

Peut-être vous direz-vous comme moi que la ville aimerait faire oublier cet incident? Vous souvenez-vous de mon interpellation du 2 septembre 2015 sur la piste cyclable de Lévis à 23h? Voilà qu'elle m'amène en cour de façon douteuse. Sérieusement, croyez-vous qu'il y aura à l'avenir interpellation de tous ces «flâneurs citoyens» qui reviennent du Festival d'été après 23h et qui s'engagent sur un parc linéaire à leur disposition?

Le Soleil du mardi 17 novembre 2015 nous apprend que la Ville de Lévis bouclera son année financière avec un surplus de plus de 7,1 millions de dollars. Pendant ce temps-là, moi, retraité des Chantiers qui vit avec un revenu annuel frôlant les 15 000 $ par année, je dois me battre pour faire annuler une contravention de 440 $ parce que j'ai roulé avec mon vélo sur la piste cyclable après 23h. Si je suis reconnu coupable, le montant s'élèvera à 533 $ pour payer les frais de cour.

Je trouve cette façon de faire de la Ville de Lévis, ainsi que de son corps policier, plutôt disgracieuse et injuste. Rappelons que les faits reprochés se sont produits dans un parc linéaire, équipement municipal à la disposition de la population. Le montant réclamé pour une telle infraction n'est-il pas abusif?

Si vous trouvez, tout comme moi, cette situation exagérée, un soutien solidaire et moral serait grandement apprécié. La cause sera entendue le 23 février 2016 à 13h30 au 5333, de la Symphonie (arrondissement Charny) à quelques minutes des ponts.

Gilles Frenette, Lévis

***

5 % de plus, pourquoi?

Celle-là, j'ai de la difficulté à la comprendre. Pourquoi, comment, de quel droit un prof de cégep mérite 5 % de plus de salaire qu'un prof du préscolaire, primaire, secondaire?

Pour avoir enseigné durant ma carrière de 35 ans au cégep, à l'université et au secondaire et vu ma blonde enseigner au primaire, s'il y a une catégorie de profs qui méritent plus de salaire que les autres, ce sont les différents spécialistes au primaire qui doivent exercer leur profession dans des conditions des plus difficiles. Tous les autres devraient avoir le même salaire, et ce, peu importe le niveau qu'ils enseignent : préscolaire, primaire, secondaire, cégep et même universitaire. Non mais faut avoir du front pas pour rire.

Daniel Champagne, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer