Un mois de novembre noir

Je vous ai parlé en 2014 de la rue Blaise-Pascal dangereuse parce que trop... (123RF/Jordan McCullough)

Agrandir

123RF/Jordan McCullough

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Je vous ai parlé en 2014 de la rue Blaise-Pascal dangereuse parce que trop étroite.

Je vous en ai reparlé en 2015, merveilleusement élargie et asphaltée, un plaisir d'y rouler sans danger. En novembre, je ne «vélotte» plus pour aller travailler.

Le froid, mais plus encore la noirceur bien installée lorsque je quitte le travail me font craindre le pire. J'attends donc patiemment le bus sur l'avenue Belvédère, regardant circuler les cyclistes courageux.

Sous la pluie, en pleine noirceur, certains roulent tout de noir vêtus sans aucune lumière rouge arrière. Mon conjoint disait à nos jeunes enfants : «Ceux qui n'ont pas de casque n'en ont pas besoin (pas d'tête...).» J'ajoute : «Ceux qui n'ont pas de lumière n'en sont pas (des lumières...).» Le casque est noir, le manteau est noir, le pantalon est noir, la roue du bicycle est noire!

Impossible de les voir.

Je ne suis pas que cycliste, mais je conduis aussi à mes heures la voiture. J'imagine mes cauchemars à vie si je heurtais un cycliste. Quelle négligence de sa part! Et ce n'est pas qu'une lumière arrière soit bien dispendieuse. On en trouve maintenant pour 8,76 $. Il y a aussi un système de lumière laser qu'offre Hammacher Schlemmer permettant d'éloigner les voitures à bonne distance du vélo. Une super idée de cadeau de Noël!

Moi, ce n'est pas que le casque que je rendrais obligatoire, mais assurément la lumière rouge clignotante à l'arrière du vélo. Il en va de la protection des cyclistes (malgré eux s'il le faut), mais aussi de celle des automobilistes.

Carmen Ricard, une cycliste prudente, Québec

***

De la discrimination

En réaction au texte «Ottawa retarde l'échéance» publié dans Le Soleil du 25 novembre 

Bien oui : pour être accueilli par le Canada, il faut faire partie de la communauté gaie, bisexuelle, transsexuelle ou transgenre (ou être parrainé de manière privée). Si vous êtes un gars hétérosexuel, n'essayez même pas... Injustifiable!

C'est quoi ça? Un nouveau genre de discrimination?

Jeannine Jacques, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer