Les cendres des défunts

Depuis belle lurette, la société québécoise ne se... (123RF/Jordan McCullough)

Agrandir

Depuis belle lurette, la société québécoise ne se soumet plus aux désirs très discutables des membres de quelque clergé que ce soit, souligne l'auteur.

123RF/Jordan McCullough

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les évêques devraient s'abstenir de donner leur opinion sur la décision des familles en deuil de disperser les cendres de leur être aimé. Les Québécois ont une expression très imagée pour dénoncer ce genre d'ingérence dans la vie et les décisions des autres : «mais de quoi je me mêle»...

Depuis belle lurette, la société québécoise ne se soumet plus aux désirs très discutables des membres de quelque clergé que ce soit. En termes polis, Messieurs, cette décision ne vous regarde pas.

Denise Gamache, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer