Comme le New Liskeard?

Le gouvernement fédéral semble battre en retraite à propos du bateau qui est... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le gouvernement fédéral semble battre en retraite à propos du bateau qui est amarré au chantier Davie. Sommes-nous de retour dans les années 60 après une période électorale qui a conduit P.E. Trudeau au pouvoir? Durant la campagne, un bateau est venu se stationner devant les chantiers maritimes de Lauzon (Lévis maintenant), le New Liskeard que les chantiers devaient réparer. Est-ce que vous vous souvenez de ce qui est advenu le lendemain des élections? Moi, oui. Le bateau est reparti pour les Maritimes pour se faire réparer dans un chantier de cette région.

Au printemps 2015, un article du Soleil sur le chantier maritime Davie mentionnait qu'un bateau devait être acheté et modifié pour les Forces marines canadiennes. Dans la même page, il y avait un encart mentionnant que les chantiers maritimes de la Irving avaient fini les réparations et qu'ils étaient capables de faire les travaux. Le gouvernement fédéral durant l'été a signé une lettre d'intention avec la Davie. Sommes-nous à la veille de voir les libéraux renier la lettre d'intention signée par les conservateurs pour remercier les Maritimes d'avoir élu 35 libéraux pour donner le contrat à la Irving? Cette question, il faut la poser. Steven Blaney, député de la circonscription où se situe le chantier Davie, est conservateur.

Francois Lainé

Retraité, Québec

***

Merci, Véronique Lalande

Vous vous êtes aperçu que la pollution produite par le port de Québec était dangereuse pour Limoilou, votre coin de vie, vous avez dénoncé. On vous a dit d'arrêter de «chialer» et de vous impliquer.

Vous avez siégé au Comité de vigilance des activités portuaires (CVAP). Vous vous rendez compte que ces discussions ne servent à rien, que ce comité bidon ne sert qu'à endormir les citoyens, vous démissionnez en nous assurant que vous allez continuer le combat. Bravo et merci pour votre implication.

Quant à celui qui vous a écorchée lors du conseil municipal en affirmant que certaines gens parlent fort et que ce sont de beaux parleurs dont le poids est inversement proportionnel au nombre de paroles qu'ils prononcent, j'aurais le goût de lui répondre : «Celui qui le dit, c'est lui qui l'est...»

Daniel Champagne

Québec

***

Une attaque contre l'humanité

Le 13 novembre 2015 est une journée que les Parisiens n'oublieront jamais, la journée où un groupe de barbares, l'État islamique, a décidé de prendre la vie d'une centaine de personnes innocentes. Cette attaque n'est pas seulement une attaque sur une ville, mais bien une attaque contre l'humanité.

Ces événements marquent la mémoire des gens. De plus, il est d'autant plus triste de voir que ce groupe d'extrémistes utilise la bannière de l'islam pour propager leur idéologie de terreur et de violence. Si l'on demandait aux musulmans ce qu'est l'islam pour eux, ils vous répondraient tous la même chose : l'islam est une religion de PAIX. Car le Coran, le livre sacré des musulmans, fait état de l'importance accordée à la vie humaine dans le verset 33 du chapitre 5 : «quiconque tuera une personne [...] ce sera comme s'il avait tué l'humanité tout entière»1.

Les musulmans sont donc devenus les plus grandes victimes, que ce soit les victimes des attaques de l'État islamique en Irak ou Syrie ou victimes de l'islamophobie croissante.

Mohammad Afaaq Mansoor

17 ans, Montréal

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer