Sécurité , mais aussi solidarité

Dans la période fort troublée que nous vivons présentement, il me semble que... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dans la période fort troublée que nous vivons présentement, il me semble que l'on devrait faire preuve d'ouverture et de solidarité. Créer des mouvements promigrants et antimigrants ne fait que nous diviser. Il est légitime et fort compréhensible de craindre l'ennemi susceptible de s'infiltrer parmi les futurs réfugiés que nous accueillerons.

Il ne faut toutefois pas se radicaliser nous aussi et les refuser systématiquement. Le juste milieu a toujours sa place. En cela, je déplore l'attitude de notre premier ministre Couillard et ses propos agressifs à l'endroit des partis d'opposition. Personne ne détient la vérité unique et donc, il faut faire preuve d'ouverture. J'admire la nouvelle position du maire Labeaume et de ses confrères maires qui invitent les gouvernements à prendre le temps de bien faire les choses dans l'accueil des réfugiés. Il a su être à l'écoute de la population et de ses inquiétudes, particulièrement depuis les récents événements de Paris. Il faut certes accueillir ces malheureux qui fuient leur pays et ses horreurs. Mais il faut le faire dans la capacité de pouvoir fournir à ces nouveaux arrivants tout ce dont ils auront besoin. Il est donc souhaitable que nos dirigeants se concertent et agissent de façon responsable.

Michel Giroux

Québec

***

PKP, un appel à TOUS les Québécois

Devant un plafonnement à 32 % des intentions de vote en faveur du PQ révélé par un dernier sondage, le chef péquiste Pierre Karl Péladeau y est allé d'un appel à la mobilisation de TOUS les Québécois, y compris les anglophones, immigrants et citoyens des communautés culturelles, autour du projet d'accession du Québec à son statut de pays.

Un projet certes ambitieux et qui nécessite a priori des qualités de rassembleur de la part de son leader. Jusqu'à maintenant, je suis porté à penser que PKP a su maintenir l'unité au sein de son parti et de ses partisans souverainistes. Toutefois, le terreau qu'il s'apprête à exploiter risque de le confronter à certaines réticences.

Néanmoins, il m'apparaît essentiel que le PQ élargisse sa base s'il désire intéresser d'autres Québécois que ceux «de souche» à son projet et, pour y arriver, il doit favoriser une stratégie inclusive sans laquelle il se butera indéniablement aux résultats des sondages qui le suivent depuis plusieurs années.

Personne ne peut mettre en doute les convictions profondes de PKP en ce qui concerne ses ambitions à faire du Québec un pays. Toutefois, il sera toujours marqué par sa vie antérieure dans le monde des affaires et ses conflits avec les syndicats. Une marche qu'il a réussi jusqu'à maintenant à gravir avec un certain succès. Y parviendra-t-il aussi bien avec les autres communautés culturelles, en particulier les anglophones? Une histoire à suivre...

Henri Marineau

Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer