L'immigration n'est pas un remède

New Canadians take the oath of citizenship at... (PC, Andrew Vaughan)

Agrandir

New Canadians take the oath of citizenship at a ceremony in Dartmouth on Tuesday, October 14, 2014.The federal government says Canada welcomed a record number of new citizens in 2014.Citizenship and Immigration Minister Chris Alexander says more than 260,000 people became new Canadians during 2014. THE CANADIAN PRESS/Andrew Vaughan

PC, Andrew Vaughan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire de Québec veut que nous soyons «plus multiculturels». Cela signifie littéralement qu'il y ait plus d'immigrants dans sa ville.

La raison invoquée est de combler le «manque de ressources humaines». Le maire ne se rend pas compte qu'il nous sert du réchauffé qui ne fait plus partie du langage des connaisseurs. Par exemple, dans le numéro de novembre 2015 de L'actualité, l'économiste Pierre Fortin a écrit que «le chômage des immigrants récents est très supérieur à celui des natifs». C'est dire que le chômage n'est sans doute pas la bonne formule pour combler le manque de ressources. Les auteurs Dubreuil et Marois en ont fait la démonstration dans le livre qu'ils ont fait paraître en 2011 et dont le titre évocateur est Le remède imaginaire : pourquoi l'immigration ne sauvera pas le Québec. Le premier magistrat d'une ville ne peut être au courant de toutes les études qui se font sur divers sujets, mais son discours devrait toujours se fonder sur la connaissance des faits et non des idéologies.

Jean-Marie Desgagné, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer