Le Bloc trop vieux, arrogant, dépassé

À ma connaissance, le Parti libéral du Canada existe depuis 1867. Le Parti... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À ma connaissance, le Parti libéral du Canada existe depuis 1867. Le Parti conservateur «nouveau» est officiellement né en 2003, mais ses racines remontent à 1880. Est-ce qu'on se demande si ces partis sont trop vieux?

Gilles Duceppe, chef du Bloc québécois... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet) - image 1.0

Agrandir

Gilles Duceppe, chef du Bloc québécois

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Scandale des commandites et autres, interventions dans les référendums, élus accusés de fraude, détournement de fonds, conflits d'intérêts et quoi encore... ce n'est pas de l'arrogance? Et le Nouveau Parti démocratique (NPD) créé en août 1961 est-il trop vieux?

Sauf erreur, ces trois partis font la promotion de leur pays dont le siège social est à Ottawa sous le nom de commerce «Canada»! Même si le pays existe depuis 1867, ces «vieux partis» continuent de vendre leur pays. Le Bloc, fondé en juin 1991, a 24 ans.

C'est sept fois plus jeune que le Parti libéral du Canada, six fois plus jeune que le Parti conservateur. Et deux fois plus jeune que le NPD, alors... A-t-on déjà vu et entendu que des élus du Bloc pris dans des scandales comme les «vieux partis»? Après 24 ans, le Bloc québécois veut créer un État souverain au nom de Québec, et ça, c'est dépassé? Est-ce qu'on confond le Bloc et ses objectifs avec le messager aux cheveux blancs, Gilles Duceppe?

Jacques Plante, Québec

Les objectifs d'assainissement des finances publiques entrepris par... (Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne) - image 2.0

Agrandir

Les objectifs d'assainissement des finances publiques entrepris par le gouvernement de Philippe Couillard sont justifiables, selon l'auteur. Ce qui l'est moins à mon avis, ce sont les moyens mis en place, ou envisagés, pour y parvenir. 

Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

Mesures d'austérité

Comme plusieurs autres gouvernements, celui de la province de Québec est aux prises avec de sérieux problèmes liés à la dette et au déficit.

Les objectifs d'assainissement des finances publiques entrepris par le gouvernement Couillard sont en cela fort justifiables. Ce qui l'est moins à mon avis, ce sont les moyens mis en place, ou envisagés, pour y parvenir.

On tente de contenir l'augmentation annuelle des dépenses de l'État autour de 2%. Comment penser alors que les travailleurs de l'État puissent se satisfaire de moins de 1% annuellement? Comment penser qu'en augmentant la TVQ et en diminuant légèrement les impôts, on va inciter les gens à consommer davantage?

Notre taxe de vente de 9,75% ajoutée à celle de 5% du fédéral est déjà faramineuse. Et dire que chez nos voisins du sud, la taxe à la consommation est d'à peine 5%. Le prix des marchandises y est inférieur à celui observé chez nous, et la taxe également.

Plusieurs commerces ont dû fermer leurs portes, laissant ainsi bon nombre de travailleurs sans revenu. On coupe dans tous les secteurs, particulièrement dans celui de l'éducation, là où l'on forme nos espoirs de demain. On a souvent l'impression que l'état tente sournoisement de diriger les gens vers le secteur privé, tant en santé qu'en éducation. Le peuple s'appauvrit et on le sollicite davantage. Est-ce ainsi que l'on pense créer de la richesse?

Michel Giroux, Québec

L'auteur préfère de loin boire du lait du... (Photo Shutterstock, Alexander Chaikin) - image 3.0

Agrandir

L'auteur préfère de loin boire du lait du Québec que de la Nouvelle-Zélande. 

Photo Shutterstock, Alexander Chaikin

J'appuie les producteurs agricoles

En tant que consommateur, j'appuie les producteurs agricoles de la région dans leur combat pour le maintien intégral de la gestion de l'offre.

Je comprends leurs inquiétudes: après l'arrivée de 17 700 tonnes de fromages européens, une ouverture supplémentaire des frontières menacerait directement les entreprises locales qui donnent vie à nos régions. Sans compter que je préfère de loin boire du lait du Québec que de la Nouvelle-Zélande!

Je tiens d'ailleurs à souligner la présence de candidats néo-démocrates à la manifestation des producteurs agricoles tenue mercredi. Contrairement aux conservateurs, le NPD s'engage à défendre la gestion de l'offre dans son intégralité.

Samuel Croteau, Saint-Agapit

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer