Baisse de salaires nécessaire

À l'heure actuelle, seulement une poignée d'ergothérapeutes travaillent... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

À l'heure actuelle, seulement une poignée d'ergothérapeutes travaillent dans les écoles spécialisées.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Monsieur le premier ministre du Québec,

Je suis contre les coupes de poste que vous effectuez dans notre système scolaire. Je suis contre l'augmentation du nombre d'élèves par classe. Par contre, je suis tout à fait conscient que les entrées d'argent au gouvernement ne sont plus telles qu'elles étaient autrefois. Notre taux de chômage catastrophique au Québec en est la principale cause. Le Québec est en récession économique majeure. Le Québec n'a plus les moyens de maintenir le niveau des salaires existants de ses employés. Je propose donc que le gouvernement décrète une baisse généralisée de 20 % sur tous les salaires et avantages marginaux des employés des commissions scolaires, des enseignants et des professionnels de l'éducation.

C'est la seule façon de maintenir un système d'éducation de qualité, pour le plus grand bénéfice des élèves, de ceux qui fournissent ces services et de la société en général.

Lucien Beauregard

Sainte Julie

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer