Saint-Augustin mûre pour un changement

Sylvie Asselin, Jean-François Dufour, Éric Dussault et Sylvain... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Sylvie Asselin, Jean-François Dufour, Éric Dussault et Sylvain Juneau

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Lettre aux citoyens de Saint-Augustin

Dernièrement, quatre gens d'affaires de Saint-Augustin-de-Desmaures nous informaient qu'ils avaient consulté les ministres Pierre Moreau et Sam Hamad, de même que Régis Labeaume, pour discuter de la possibilité d'une éventuelle fusion avec Québec.

Bien qu'ils aient attendu trois jours avant le vote par anticipation pour informer les citoyens du résultat de leur inititiative, ils ont affirmé à la même occasion que leurs démarches auprès de messieurs Hamad, Moreau et Labeaume remontent à plus de quatre mois, soit en février dernier.

Tout comme plusieurs citoyens dont je suis, ces gens d'affaires ont sans doute tenté de comprendre ce qui n'allait pas à Saint-Augustin. Ils ont entrepris leurs démarches alors que le maire Corriveau, le conseil municipal et le groupe 25pourcent (mis sur pied par Jean-François Dufour, aujourd'hui candidat de la continuité au poste de maire) poursuivaient leur politique de confrontation et d'affrontement face à la ville-centre et à l'agglomération, permettant ainsi de camoufler leur mauvaise gestion et la perte de contrôle des dépenses de proximité et de l'endettement.

Tout comme plusieurs citoyens, ces gens d'affaires se sont rendu compte que la stratégie du conseil et du groupe 25pourcent ne menaient nulle part. Ils ont compris que l'affrontement n'avait plus sa place. Je ne peux que souscrire à ce constat.

Pour ma part, les conseillers municipaux ont perdu toute crédibilité. Je constate également qu'un très grand nombre de citoyens partagent la même opinion.

Tous doivent unir leurs efforts pour qu'il y ai un véritable changement à l'hôtel de ville.

Tout doit être analysé et mis sur la table afin de trouver des solutions, incluant s'il le faut le scénario d'une éventuelle fusion .

Une fois les analyses complétées, ce sera aux citoyens de choisir. Les conseillers en place devraient comprendre qu'ils représentent les citoyens et qu'ils ont et auront l'obligation de résultat et devront travailler dans le meilleur intérêt des citoyens

L'entêtement du conseil actuel et de monsieur Dufour a ne pas envisager cette alternative démontre clairement leu incapacité à travailler dans l'intérêt des citoyens.

Citoyens et gens d'affaires mobilisons-nous pour un changement, et ça presse.

Jean Cantin

Saint-Augustin-de-Desmaures

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer