Marché à échelle humaine

Passer par le Marché du Vieux-Port, un jour... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Passer par le Marché du Vieux-Port, un jour de fin de semaine, après une belle randonnée en vélo, ramasser un bon filet de poisson frais, quelques légumes et des fraises de l'île pour la journée, et même pour quelques jours, est un plaisir, et ce, malgré l'encombrement qui règne au marché, souligne l'auteur.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Soleil

(Québec) M. le maire,

J'aimerais vous parler des citoyens, comme moi, qui fréquentent régulièrement le Marché du Vieux-Port, mais qui en plus, se déplacent à pied, ou en bicyclette, histoire de faire un peu d'exercice et de profiter de la beauté de notre ville, le samedi, le dimanche et parfois même la semaine, pendant la belle période estivale. Vous pensez peut-être que nous sommes bien marginaux, voire des hurluberlus. Pourtant, nous sommes quand même un certain nombre, et ce qui est intéressant, c'est que les hurluberlus que nous sommes ne s'arrachent pas les places de stationnement et ne contribuent pas à augmenter les gaz à effet de serre.

Vous savez, M. le maire, passer par le Marché du Vieux-Port, un jour de fin de semaine, après une belle randonnée en vélo, ramasser un bon filet de poisson frais, quelques légumes et des fraises de l'île pour la journée, et même pour quelques jours, est un plaisir, et ce, malgré l'encombrement qui règne au marché. Vous ne semblez pas y avoir souvent mis les pieds, mais je vous raconte. De juin au début d'octobre, alors que nos agriculteurs sont en mesure de nous offrir des produits frais, il y a tellement de monde au marché qu'il est difficile d'avoir un espace de stationnement. Malgré cet achalandage, nous avons toujours un énorme plaisir à retrouver les parfums et les saveurs des produits frais, et à échanger avec les producteurs. Les touristes y sont d'ailleurs nombreux. Ils doivent certainement apprécier comme nous l'aspect convivial de ce marché, peut-être un peu petit, mais certainement chaleureux et à échelle humaine, et où l'on retrouve des produits locaux de très grande qualité en variété et en abondance.

En passant, vous avez entendu parler, M. le maire, d'économie verte? Je pense que lorsque l'on envisage de faire du développement durable, il faut peut-être réfléchir aussi à l'organisation du territoire, non seulement en pensant au système routier et au réseau de transport en commun, mais aussi en recréant des espaces où les citoyens trouvent des services de proximité. Pour bien des citoyens du Vieux-Québec, du secteur du Vieux-Port, et même de Saint-Jean-Baptiste, de Saint-Roch et du sud de Limoilou, le Marché du Vieux-Port est un service facilement accessible qui représente un avantage à demeurer en milieu urbain. D'ailleurs, vous n'êtes peut-être pas au courant non plus que les gens apprécient tellement avoir des services du genre dans leur communauté que des organismes locaux travaillent à implanter des petits marchés dans les secteurs de Limoilou et de Saint-Jean-Baptiste. Ces expériences s'avèrent positives et populaires. 

«Populaires», voilà un mot qui doit vous répugner un peu, M. le maire... Mais je vous en conjure, si vous souhaitez intégrer un marché à l'espace ExpoCité, faites-le, mais laissez-nous notre Marché du Vieux-Port, et nos petits marchés de quartier. Je vous suggère aussi de développer un marché à échelle humaine. Les gens qui visitent les marchés ne souhaitent pas nécessairement retrouver les Costco de ce monde, ils y vont pour vivre une expérience sensorielle et aller à la rencontre des producteurs. Enfin, je vous invite, M. le maire, à vous rendre à nouveau au Marché du Vieux-Port dans le courant du mois de juin, alors que les fraises de l'île et de la Côte-de-Beaupré coloreront et parfumeront les étals, et que l'effervescence se sera à nouveau installée au Marché. Peut-être cela vous donnera-t-il envie de prendre des bonnes habitudes et piquera votre curiosité pour le marché de Noël? Je vous laisse découvrir...

Élise Paradis, citoyenne du quartier Saint-Jean-Baptiste, Québec

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer