1er mai 2015, Journée internationale des travailleurs

La Journée internationale des travailleurs célèbre la légion... (Photo Shutterstock)

Agrandir

La Journée internationale des travailleurs célèbre la légion d'hommes et de femmes qui, par leur compétence et leur travail, font marcher l'économie et nous procurent nourriture, fournitures, soins et autres services nécessaires à notre épanouissement et à notre survie, souligne l'auteur.

Photo Shutterstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

(Québec) Le 1er mai marque la Journée internationale des travailleurs, qui célèbre la légion d'hommes et de femmes qui, par leur compétence et leur travail, font marcher l'économie et nous procurent nourriture, fournitures, soins et autres services nécessaires à notre épanouissement et à notre survie.

Ces femmes et ces hommes ont peu à fêter en cette période d'austérité. Depuis une vingtaine d'années, leurs conditions de travail se sont détériorées, et ils se sont appauvris. Par des choix politiques successifs, on les traite comme s'ils étaient les responsables des déficits gouvernementaux, amplifiés par la crise de 2008, alors que l'on devrait accuser les banques et autres financiers.

Pendant ce temps, le gouvernement a accordé des baisses d'impôts énormes aux grandes sociétés, de sorte que leur apport aux revenus de la province a baissé de 50 %, prétextant que ces baisses d'impôts entraîneraient des investissements et créeraient des emplois.

Or, rien de tout cela ne s'est produit. Les travailleurs s'appauvrissent et s'endettent, et la création d'emplois, surtout de bons emplois, demeure anémique. Les sociétés, quant à elles, ont touché leur argent et tardent à investir.

La politique gouvernementale : couper pour payer la dette, sans jeter un regard du côté des revenus à augmenter. A-t-on fait des efforts pour récupérer les 30 % de surcoûts des infrastructures publiques révélés par la commission Charbonneau ou pour poursuivre les individus et les entreprises qui cachent leur argent dans des paradis fiscaux? A-t-on augmenté, même légèrement, les impôts des grandes sociétés et taxé les milliards de dollars improductifs? Jamais rien du côté des criminels à cravate.

On coupe les salaires des travailleuses et travailleurs, on coupe des emplois et on augmente les tarifs d'Hydro-Québec, les coûts des services de garde, etc. On augmente la charge des petits salariés, dont le salaire est indispensable pour la vie quotidienne de la famille.

Cette manière de faire n'a jamais fonctionné nulle part dans le monde. On constate que l'austérité accentue les inégalités sociales, et ne favorise ni la création d'emplois ni la relance économique.

Ce système est inefficace si bien que le FMI (Fonds monétaire international) et la Banque mondiale reconnaissent aujourd'hui que l'austérité menace même le système économique des pays.

Sachons que derrière ces mesures d'austérité se cachent deux objectifs idéologiques à long terme : déprécier l'impôt sur le revenu des particuliers et des entreprises comme moyen de redistribution de la richesse par les gouvernements, et affamer l'État par une restriction de ses revenus de sorte que celui-ci diminue ses services et abandonne certaines missions.

L'annonce faite par le gouvernement qu'une fois l'équilibre revenu, les surplus serviront à des baisses d'impôts et à renflouer le Fonds des générations pour rembourser la dette ne mentionne aucunement le rétablissement ou l'amélioration des services.

On s'éloigne passablement d'un modèle de société fondé sur la solidarité, la lutte aux inégalités de toute sorte, l'égalité homme femme et le souci des plus démunis, modèle beaucoup plus près des aspirations de nombreux chrétiens.

Claude Cantin pour les membres du Comité de coordination du Parvis de Québec

Québec

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer