Pire que George W. Bush

Stephen Harper et ses sbires de la guerre,... (Photo La Presse Canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

Stephen Harper et ses sbires de la guerre, Jason Kenney et Rob Nicholson, veulent étendre leur croisade contre l'État islamique (EI) en Syrie en faisant fi des lois internationales, dit l'auteure de cette lettre.

Photo La Presse Canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Stephen Harper et ses sbires de la guerre, Jason Kenney et Rob Nicholson, veulent étendre leur croisade contre l'État islamique (EI) en Syrie en faisant fi des lois internationales et des recommandations à ne pas s'engager dans un bourbier qui pourrait avoir des conséquences désastreuses pour le pays.

Afin de se lancer dans un conflit qui ressemble étrangement à l'enfer, il invoque, de façon encore plus belliqueuse que George W. Bush, qui ne donnait pas sa place en la matière, que nous nous battons afin d'assurer notre sécurité.

Alors, pourquoi les autres pays alliés ne font-ils pas la même chose? La France a vécu la tragédie Charlie Hebdo et, pourtant, elle ne parle pas quotidiennement de guerre et de terrorisme. Et l'Italie fait encore mieux, puisqu'elle a décidé de ne plus diffuser de vidéo se rattachant à l'EI afin de mettre la pédale douce sur leur véhicule de propagande.

Alors, pourquoi devons-nous copier tout ce que font les Américains? Tout le monde sait que les politiques étrangères de W. Bush ont laissé un goût amer aux États-Unis et que leur réputation internationale a été gravement entachée. La nôtre n'est déjà pas très reluisante avec nos piètres performances environnementales, notre refus entêté de mener une enquête sur les femmes autochtones disparues, nos lois omnibus, et j'en passe.

Pourquoi en remettre et beurrer encore plus épais? Il est bien loin le temps où un certain Leaster B. Pearson réglait, de façon pacifique, le conflit du canal de Suez et passait à l'histoire en recevant un prix Nobel de la paix. Les élections du mois d'octobre nous donneront l'occasion de décider si nous voulons passer à l'histoire pour avoir donné un troisième mandat à un religieux de droite assoiffé de vengeance et de guerre.

Sophie Bernier, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer